Coronavirus en Occitanie : Surprise, bien moins de dioxyde d’azote dans l’air, mais un peu plus de particules

QUALITE DE L'AIR Le confinement a des effets très positifs sur la présence de dioxyde d’azote dans l’air. En revanche il n’a eu aucun impact sur les particules en suspension la première semaine

— 

Un capteur de pollution de l'air à Nîmes.
Un capteur de pollution de l'air à Nîmes. — Jérôme Diesnis / Agence Maxele Presse

Retourner à l’article