Violences policières : « On est là pour George, Adama, Lamine, Amadou... et pour dénoncer le racisme institutionnel »

REPORTAGE Malgré l’interdiction de se rassembler, plusieurs milliers de manifestants se sont réunis à Paris pour dénoncer les violences policières et le racisme

— 

Des milliers de personnes se sont rassemblées à Paris pour dénoncer les violences policières et le racisme, en écho au meurtre de George Floyd aux États-Unis.
Des milliers de personnes se sont rassemblées à Paris pour dénoncer les violences policières et le racisme, en écho au meurtre de George Floyd aux États-Unis. — GEOFFROY VAN DER HASSELT

Retourner à l’article