Strasbourg : La maire écologiste abroge l’arrêté « indigne » anti-mendicité

POLITIQUE Jeanne Barseghian, maire de Strasbourg, juge que l’arrêté anti-mendicité pris par son prédécesseur « portait atteinte à la dignité des personnes »

— 

L'arrêté anti mendicité à Strasbourg avait été pris en avril 2019 (illustration).
L'arrêté anti mendicité à Strasbourg avait été pris en avril 2019 (illustration). — A. GELEBART / 20 MINUTES / SIPA

Retourner à l’article