Attentat à Conflans : Le retour de la loi contre la haine en ligne est-il possible et nécessaire ?

NUMERIQUE Le gouvernement et certains élus pointent la responsabilité des réseaux sociaux après qu'un professeur a été décapité, vendredi à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines)

— 

Un manifestant à Marseille lors de l'hommage rendu à Samuel Paty, le 18 octobre 2020.
Un manifestant à Marseille lors de l'hommage rendu à Samuel Paty, le 18 octobre 2020. — CHRISTOPHE SIMON / AFP

Retourner à l’article