Victoires de la musique : Angèle, Philippe Katerine, Nekfeu… Nos pronostics pour la 35e cérémonie

CEREMONIE Avant que le palmarès soit dévoilé ce vendredi soir, « 20 Minutes » prend les paris

Fabien Randanne, avec Clio Weickert

— 

Le 8 février 2019, aux Victoires de la musique, Angèle reçoit le trophée de l'album révélation des mains de Daphné Bürki.
Le 8 février 2019, aux Victoires de la musique, Angèle reçoit le trophée de l'album révélation des mains de Daphné Bürki. — SAMSON / AFP
  • La 35e édition des Victoires de la musique aura lieu ce vendredi. La cérémonie sera retransmise dès 21h05 sur France 2.
  • Huit trophées seront décernés au cours de la soirée.
  • « 20 Minutes » pronostique les victoires de Philippe Katerine et Angèle dans les catégories meilleur interprète masculin et meilleure interprète féminine.

Huit trophées et pas un de plus. Pour la 35e édition des Victoires de la musique, qui se déroulera ce vendredi à la Seine Musicale à Boulogne Billancourt (Hauts de Seine) et sera retransmise en direct sur France 2 dès 21h05, le nombre de catégories a été revu à la baisse. Exit, entre autres, les meilleurs albums de « musiques urbaines » ou de « musiques du monde »… Désormais, tous les styles musicaux peuvent et doivent batailler pour se faire une place dans la course à la statuette en forme de « v » majuscule. Qui triomphera ? 20 Minutes tire les plans sur la comète et livre ses pronostics.

  • Artiste masculin

Sont nommés :
Philippe Katerine
Lomepal
Alain Souchon

Notre pronostic : Philippe Katerine. Alain Souchon a déjà neuf Victoires de la musique sur sa cheminée – dont celle de l’artiste masculin reçue en 1994. A-t-il besoin d’en glaner une dixième pour que son talent et son apport à la chanson française soient validés ? Non. Votantes et votants préféreront sans doute débloquer le compteur des deux autres nommés. Dans cette perspective, on mise sur Philippe Katerine dont l’univers lunaire est de plus en plus familier et apprécié du grand public. Il semble grand temps de le sacrer. Pensez donc : il aura reçu un César – celui du meilleur acteur dans un second rôle pour Le Grand Bain – avant de décrocher une Victoire ! Sur son album Confessions, sorti cet automne, il a convié Angèle, Chilly Gonzalez, Dominique A, Oxmo Puccino ou encore… Lomepal. Un syncrétisme capable de faire converger un maximum de voix vers lui, peu importe l’horizon musical d’où elles proviennent.

  • Artiste féminine

Sont nommées :
Angèle
Clara Luciani
Catherine Ringer

Notre pronostic : Angèle. La chanteuse belge a remporté l’an passé les Victoires de l’album révélation pour Brol et celle de la création audiovisuelle pour le clip de Tout oublier. Les mois qui ont suivi, on l’a vue et entendue partout : entre les singles, la tournée et la réédition de Brol, 2019 fut l’année d’ Angèle​. Il ne serait donc pas surprenant qu’elle triomphe à nouveau aux Victoires cette année. Et ce malgré la cote d’amour des votants et votantes pour Catherine Ringer qui fut primée en 2012 ou pour Clara Luciani qui a mené sa barque avec un succès indéniable mais avec une moindre caisse de résonance.

  • Album

Sont nommés :
Ames fifties d’Alain Souchon
Confessions de Philippe Katerine
Jeannine de Lomepal
Les étoiles vagabondes : expansion de Nekfeu
Panorama de Vincent Delerm

Notre pronostic : « Les étoiles vagabondes : expansion » de Nekfeu. Les distinctions entre variété, rock, musiques « du monde », électroniques ou « urbaines » appartiennent désormais au passé des Victoires. Tous les genres musicaux concourent ensemble dans la même catégorie et l’on verrait bien le rap ressortir gagnant de la bataille cette année. Lomepal a donc ses chances de l’emporter avec Jeannine, un opus sur « la liberté positive qu’apporte la folie », comme il l’a décrit à 20 Minutes. Mais on mettrait surtout une pièce sur Nekfeu en se disant que les votantes et votants auraient pu être séduits par le projet global des Etoiles vagabondes, à la fois film et album, complété, quelques mois plus tard, par une « expansion » de 16 titres. D’ailleurs, l’opus a été la deuxième meilleure vente de disques en France l’an passé, derrière Brol d’Angèle.

  • Chanson originale

Sont nommées :
Allez reste de Boulevard des Airs feat. Vianney
Ça va ça vient de Vitaa et Slimane
Nue de Clara Luciani
Presque d’Alain Souchon
Stone avec toi de Philippe Katerine

Notre pronostic : « Ça va ça vient » de Vitaa et Slimane. Dans cette catégorie, c’est le public qui vote. Vu l’accueil qu’il a réservé à Versus, le projet commun des deux artistes récemment certifié triple platine – 300.000 ventes –, leur tube Ça va ça vient a de grandes chances de s’imposer. Le titre a été multidiffusé en radio et Vitaa et Slimane sont apparus à la télévision bien plus souvent que leurs adversaires. Le clip, mis en ligne en août, a dépassé les 30 millions de vues sur YouTube.

  • Concert

Sont nommés :
Both Sides de Jeanne Added
Brol Tour d’Angèle
Le grand petit Concert de – M -

Notre pronostic : « Brol Tour ». Là encore, le public a son mot à dire. Jeanne Added a beau avoir été sacrée meilleure artiste interprète féminine aux Victoires 2019, il n’empêche qu’elle demeure plus confidentielle que ses deux adversaires dans cette catégorie. – M - a assurément livré des shows déments en tournée, mais la dynamique semble plus portée vers Angèle qui a appelé sa base de fans à se mobiliser.

Création audiovisuelle :

Sont nommés :
Le clip de Au DD de PNL
Le clip de Balance ton quoi d’Angèle
Le Live Les Vieilles Canailles

Notre pronostic : Le clip de « Balance ton quoi ». Les jeux sont relativement ouverts dans cette catégorie. PNL a créé l’événement en mars dernier avec le clip d’Au DD annonçant leur nouvel album. Un retour dans les radars médiatiques savamment orchestré après avoir attisé l’attente et joué avec les nerfs des fans. Résultat : moins d’une heure après sa mise en ligne, la vidéo avait été vue 500.000 fois. Johnny Hallyday, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc, alias les « Vieilles Canailles », avaient eux aussi fait l’événement il y a trois ans en partageant la même scène le temps d’une tournée. Le Live, captation de leur show du 24 juin 2017 à la AccorHotels Arena de Paris, sorti en DVD en novembre dernier, fait déjà partie de l’histoire de la chanson française. Mais c’est sans doute Balance ton quoi et son clip qui ont le plus marqué la culture populaire francophone l’an passé. Cet hymne aux droits des femmes, parfaitement dans l’air du temps, a dépassé le strict cadre musical, devenant l’une des chansons incontournables des cortèges féministes. Le clip réalisé par Charlotte Abramow à l’esthétique léchée et non dénué d’humour appuie le message. Le cœur du public, qui vote pour cette catégorie, devrait balancer dans sa direction

  • Révélation Scène

Sont nommées :
Hoshi
Aloïse Sauvage
Suzane

Notre pronostic : Suzane. « Cette nomination, c’est la grosse cerise sur le gâteau, c’est une vraie reconnaissance », confiait-elle à 20 Minutes en janvier. La chanteuse, dont le premier album, Toï Toï, est sorti il y a une poignée de semaines, n’a pas ménagé ses efforts l’an passé. Suzane a été l’artiste la plus programmée dans les festivals musicaux en 2019. Qu’elle soit nommée dans cette catégorie est donc on ne peut plus logique et que cela se concrétise par une Victoire n’aurait rien de surprenant.

  • Album révélation

Sont nommés :
Les Failles de Pomme
Maëlle de Maëlle
Tempéraments de Malik Djoudi

Notre pronostic : « Les failles » de Pomme. Avec sa voix douce et puissante, elle chante sa vulnérabilité. Le deuxième album de Pomme, Les Failles, est un bijou d’émotion. « Ma phobie c’est d’avoir la grosse tête, je ne pourrais jamais dire que mes chansons font du bien aux gens. J’essaie juste d’écrire des chansons sans me demander ce que les gens vont en penser, c’est la base de mon processus, et sur cet album, je n’ai fait aucune concession, j’ai écrit pour moi », expliquait-elle à 20 Minutes l’automne dernier.