Disparition de Naya Rivera : La « malédiction » de « Glee » revient dans les esprits

SUPERSTITION Le jeune casting de la série « Glee » a été frappé par des drames ces dernières années. Beaucoup y voient, plus ou moins sérieusement, le signe d’une malédiction

Fabien Randanne

— 

La comédienne Naya Rivera, en 2016.
La comédienne Naya Rivera, en 2016. — Taylor Jewell/AP/SIPA
  • Naya Rivera, comédienne rendue mondialement célèbre par la série « Glee » est portée disparue depuis mercredi.
  • Cory Monteith et Mark Salling, deux stars de la série « Glee », sont décédés respectivement en 2013 à 31 ans et en 2018 à 35 ans.
  • Il n’en faut pas plus pour que la série « Glee » rejoignent la liste des œuvres de la pop culture considérées comme maudites.

Malédiction. Nom féminin. « Condamnation au malheur qui semble venir d’une puissance supérieure » ou encore « Sort hostile, malchance auxquels on semble être voué par la destinée », dixit le Larousse.

Ce jeudi, ce mot se décline dans toutes les langues dans de multiples réactions à l’annonce de la disparition de Naya Rivera. L’actrice de 33 ans, rendue célèbre par la série Glee, avait organisé une sortie en bateau avec son fils sur le lac Piru en Californie, mercredi après-midi. Seul son fils a été retrouvé sur l’embarcation. Il a déclaré aux services de police que sa mère avait sauté à l’eau et n’était pas remontée à bord. Naya Rivera est portée disparue, sa noyade est jugée « probable ».

Rubrique des faits divers

Cette information a suscité des millions de messages émus, dont beaucoup faisaient référence à la prétendue malédiction qui entourerait Glee. C’est loin d’être la première fois que la série musicale créée par Ryan Murphy en 2009 et dont le dernier épisode a été diffusé en 2015, apparaît à la rubrique des faits divers. En juillet 2013, Cory Monteith, l’interprète de Finn Hudson, l’un des héros principaux du show est mort en pleine gloire d'une overdose d’alcool et de drogue, à l’âge de 31 ans. Son corps a été découvert dans une chambre d’hôtel de Vancouver (Canada). Il était fiancé à Lea Michele autre star de Glee, dont le chagrin a été traqué jusqu’à la dernière larme par la presse people.

En janvier 2018, Mark Salling, Noah Puckerman dans Glee, est retrouvé pendu à un arbre près d’une barge, à Sunland-Tujunga, au nord de Los Angeles. Le comédien de 35 ans, attendait le rendu d’un jugement pour possession d’images pédopornographiques. Le scandale avait éclaté en 2015 et il avait tenté de mettre fin à ses jours une première fois en 2017. Mark Salling fut par ailleurs le compagnon de Naya Rivera pendant trois ans, entre 2007 et 2010.

La pop culture friande de « malédictions »

La disparition de cette dernière s’ajoute donc à une liste macabre qui ne manque pas d’interpeller. D’autant plus que ces drames contrastent avec l’atmosphère joyeuse, inclusive et fédératrice d’une série ayant bercé toute une génération avec ses reprises de tubes pop.

Vu par le prisme de la superstition et de la pop culture, il n’en faut pas davantage pour nourrir l’idée d’une malédiction. Celle qui frapperait Glee rejoint entre autres, celle qui aurait endeuillé la franchise horrifique Poltergeistquatre morts dans les années 1980, dont celles de Dominique Dunne, 22 ans, et Heather O’Rourke, 12 ans. Ou encore celle du « Club des 27 », qui s’échinerait à terrasser les stars de la musique (Jimi Hendrix, Jim Morrison, Janis Joplin, Kurt Cobain, Amy Winehouse…) à l’âge de 27 ans. Des chercheurs d'une université du Queensland (Australie) ont beau avoir prouvé en 2011 que cette pseudo-malédiction était sans fondement, la légende perdure. Mais au-delà de ces lectures des événements teintées de superstition, les tragédies humaines demeurent bien réelles.