Le tournage d’« Avatar » reprend la semaine prochaine

CINÉMA L’équipe est attendue en Nouvelle-Zélande

Caroline Madjar

— 

Le réalisateur James Cameron
Le réalisateur James Cameron — Future-Image / ZUMA / VISUAL Press Agency

Avatar est la première grosse production hollywoodienne à reprendre du service après la mise à l’arrêt de toute activité à cause de la pandémie de covid-19. Jon Landau, le producteur de la franchise, a annoncé l’arrivée de l’équipe du film en Nouvelle-Zélande pour un retour aux affaires attendu.

« Notre plateau Avatar est prêt – et nous ne pourrions être plus excités d’être de retour en Nouvelle-Zélande la semaine prochaine. Regardez le Matador, un vaisseau de commandement à grade vitesse (en bas) et le jet Picador (en haut). J’ai hâte d’en partager plus », a-t-il écrit sur son compte Instagram en légende d’une photo des deux engins.

Un pays presque remis

Le tournage en Nouvelle-Zélande est rendu possible du fait des actions prises par le gouvernement mené par la Première Ministre, Jacinda Ardern. Suite à plusieurs mesures drastiques (comme la dénonciation de ceux qui ne respectent pas les règles de confinement, ou encore le traçage numérique), la pandémie est quasiment endiguée dans le pays, qui garde malgré tout ses frontières fermées sauf dérogation. Une seule personne est décédée du covid-19 ces dernières 24 heures, comme l’indique le service de santé néo-zélandais, Par ailleurs, la Nouvelle-Zélande compte en tout 1.154 cas de covid-19 confirmés, pour 1.455 guérison et 21 décès.

Jacinda Ardern a régulièrement expliqué tout ce qui était mis en place pour la population et elle travaille aujourd’hui à la reconstruction du pays, frappé, comme partout, par une crise économique due à la fermeture des entreprises. La Première Ministre vient d’ailleurs de faire la promotion de la semaine de travail de quatre jours. Comme elle l’a expliqué dans un Facebook Live, donner du temps libre à la population bénéficiera au tourisme local et boostera l’économie. Une idée qui devrait faire tomber de leurs chaises le MEDEF et l’ Institut Montaigne, en France, qui appellent à travailler plus et réduire les jours de congés et jours fériés.