Johnny Depp et Amber Heard sont en désaccord sur l’origine de l’étron dans leur lit

JUSTICE L’acteur accuse son ex-femme ou un de ses proches d’avoir déféqué dans le lit conjugal

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur Johnny Depp
L'acteur Johnny Depp — Avalon / Starface
  • Amber Heard avait déposé une main courante en 2016 affirmant que Johnny Depp l’avait frappée au visage avec un téléphone
  • Johnny Depp accuse Amber Heard de manipulation
  • L’acteur intente un procès au Sun en diffamation suite à un article dans lequel il est décrit comme un « frappeur d’épouse »

Ce matin, le tribunal londonien qui abrite l’affaire en diffamation opposant le Sun à Johnny Depp a de nouveau entendu parler de l’affaire du lit conjugal souillé par un étron. L’acteur a en effet eu la désagréable surprise de trouver des excréments dans son lit au lendemain des 30 ans d’Amber Heard, avec qui il était toujours marié. D’après lui, comme il l’a réitéré à la barre, il est convaincu « que c’était Amber Heard elle-même ou l’un de ses proches qui a déféqué dans le lit », ainsi que l’a relayé le journaliste de la BBC, Nick Wallis, sur Twitter.

L’acteur de Pirates des Caraïbes pense qu’il s’agit de l’écrivain iO Tillett Wright qui est, selon lui, le seul « assez crasseux pour avoir fait quelque chose comme ça ».

Le comédien répondait aux questions de l’avocate de NGN, groupe détenant le Sun qui a publié l’article contre lequel il a porté plainte. Si les affaires d’étrons de personnes connues font ricaner doucement, cette histoire, ainsi que les personnes impliquées, pourrait bien aider à démêler le vrai du faux dans le fond du procès, à savoir :  Johnny Depp est-il un « frappeur d’épouse », comme l’a écrit le tabloïd, ce qu’il conteste.

Cette affaire du lit souillé serait à l’origine d’une autre altercation entre les anciens époux, celle qui aurait laissé des bleus sur le visage d’Amber Heard, dont la photo avait fait le tour des médias en 2016 au moment de leur divorce, appuyant sa demande d’injonction d’éloignement, et scellant la réputation de Johnny Depp.

Qui du chien ou de l’homme

D’après Amber Heard, ce jour-là, Johnny Depp est venu récupérer des affaires et était ivre. Il lui aurait alors jeté un téléphone au visage après une conversation animée sur ce fameux étron dans le lit. Un sujet que l’acteur aurait lui-même lancé uniquement dans le but d’envenimer la situation. La star d’Aquaman aurait alors appelé l’auteur iO Tillett Wright pour qu’ils s’expliquent tous ensemble. Des textos de l’écrivain datés de ce jour-là et enjoignant Amber Heard d’appeler la police contre Johnny Depp ont été apportés au dossier.

L’interprète d’Edward aux mains d’argent a une toute autre version. Il dément avoir mis le sujet sur le tapis, tout comme il nie avoir levé la main sur son ex-femme.

« Mlle Heard a dit que c’était les chiens, ce qui est physiquement impossible, c’est pour cela que j’ai suggéré d’appeler M. Murphy [son garde du corps, qui avait reçu un appel – très – mécontent de la femme de ménage qui avait découvert l’affaire dans le lit] », a-t-il déclaré à la barre. Amber Heard et Johnny Depp avaient deux chiens, des yorkshires, Boo et Pistols, devenus célèbres bien malgré eux lors d’un séjour en Australie.

Johnny Depp a ensuite ajouté qu’il était persuadé que l’appel à l’écrivain – qui était en haut-parleur tout le temps de leur confrontation – faisait partie d’une manigance de la part de son ex-femme.

Il a ensuite affirmé que l’actrice s’est mise à crier « Johnny arrête de me frapper » alors qu’il ne la touchait pas. Selon lui, lorsque son garde du corps est arrivé, il se trouvait « à 6 mètres » d’Amber Heard. « Quand elle a vu la sécurité dans la pièce, elle a utilisé le passé et mon garde du corps a dit "Venez, patron, on y va" », a-t-il ajouté.