Kanye West donne l’exemple en rendant leurs masters aux artistes de son label

MUSIQUE Le rappeur, à la tête de son propre label depuis 2004, a fait le bonheur de Big Sean, Pusha T et John Legend

20 Minutes avec agences

— 

Le rappeur Kanye West
Le rappeur Kanye West — Ferrari / Starface

Alors que Kanye West est en guerre contre Universal Music et Sony, à qui il réclame ses enregistrements originaux, il n’a pas oublié que lui-même est à la tête d’un label. Et lui aussi a fait signer à ses artistes le même type de contrat qu’il dénonce aujourd’hui, à savoir qu’il est propriétaire de leurs masters. Une fois n’est pas coutume, Ye a donc appliqué à lui-même ce qu’il préconise pour les autres.

« Je rends à tous les artistes Good Music les 50 % de parts que j’ai sur leurs masters », a-t-il tweeté. Parmi les musiciens concernés, on retrouve Pusha T, Big Sean – qui a remercié Kanye West sur Twitter pour son geste – Tyga, Travis Scott ou encore John Legend, qui a sorti son premier album, Get Lifted, chez G.O.O.D. Music.

Cette annonce est arrivée après une discussion avec Elon Musk, un échange par textos que Kanye West a également dévoilé sur Twitter.

Le groupe Bolloré en ligne de mire

Sur ces échanges, on peut lire que le patron de Telsa salue sa décision, la qualifiant de « puissante ». En titre de ce post, Kanye West a également eu un message pour Universal Music : « Maintenant faisons en sorte qu’Universal soit à ma hauteur. »

La maison de disque appartient à Vivendi, qui est détenu par le groupe Bolloré, et le mari de Kim Kardashian n’est pas sans l’ignorer. Il a d’ailleurs publié le trombinoscope de l’entreprise, assorti d’un message aux membres de la famille de Vincent Bolloré, très présents à la tête de l’entreprise, ses « futurs meilleurs amis ».

Avant cela, Kanye West avait publié un manifeste dans lequel il développe plusieurs idées pour changer l’industrie du disque afin que les artistes soient rémunérés de façon plus équitable.

Quant au rappeur, actuellement candidat à la Maison Blanche , il refuse de sortir un nouvel album tant qu’il n’a pas récupéré les droits sur ses enregistrements originaux. Universal Music n’a pas encore répondu publiquement à Kanye West.