Le guitariste Eddie Van Halen
Le guitariste Eddie Van Halen — ZUMA / VISUAL Press Agency

MUSIQUE

VIDEO. Les stars du rock rendent hommage à Eddie Van Halen

De Mötley Crüe à The Who, tous évoquent le génie du guitariste et la gentillesse de l’homme

Depuis l’annonce du décès d’Eddie Van Halen, emporté par un cancer de la gorge à 65 ans, le monde du rock est en deuil. Nikki Sixx, bassiste de Mötley Crüe, s’est dit « broyé » par la disparition du guitariste de légende. « Tu as changé notre monde à jamais. Tu étais le Mozart de la guitare rock. Fais bon voyage, rockstar », a-t-il ajouté sur Twitter.

Pour Lenny Kravitz, « le paradis sera électrique ce soir ». Billy Idol a salué « la légende de la guitare » et ajouté en hashtag sur Twitter « fuck cancer ».

« Génie », « virtuose », « ami »

Tony Iommi est quant à lui « dévasté par la mort de mon cher ami Eddie Van Halen ». Evoquant son « long et difficile combat contre son cancer », il a ajouté : « Eddie était une personne très spéciale, un véritable bon ami. Repose en paix mon cher ami jusqu’à ce que nous nous retrouvions ».

Metallica a partagé sa « tristesse infinie ». « Nous le considérions comme une inspiration, une idole, et après avoir passé l’été ensemble sur la route en 1988, un ami », a partagé le groupe sur Twitter.

Brian May a publié sur Instagram une photo en noir et blanc d’eux deux, assorti d’un long texte. « Quel talentueux – et quel héritage – et probablement le plus original guitariste rock de l’Histoire. Je pense à lui comme à un garçon – un prodige innocent – toujours plein de joie, toujours modeste – et ces doigts vraiment magiques ont ouvert une porte à une nouvelle façon de jouer. Je chéris les moments que nous avons partagés. Son décès laisse un trou béant dans mon cœur », a écrit le guitariste de Queen.

Pete Townshend s’est souvenu, dans Rolling Stone, du « virtuose élégant ». « Michael Jackson m’a un jour demandé de jouer sur son album Thriller. J’ai dit que je ne pouvais pas le faire, mais je lui ai recommandé Eddie, qui a appelé, et on a discuté. Il était charmant, et heureux que je l’aie recommandé, mais il m’a dit à quel point il aimait jouer du piano. Son sourire était simplement classique. Un homme bien, tellement heureux de faire ce qu’il faisait. Sa perte est tellement tragique. Il n’était pas qu’un guitariste innovateur et esthétique et de bon goût, mais aussi un virtuose élégant qui nous ébahissait à chaque fois qu’il jouait », a confié le guitariste des Who.