Le « Canal Football Club » sera de retour à a rentrée, le samedi et le dimanche

SPORT Les histoires de droits d'images compliquent et reconfigurent l'émission de football de Canal+

V. J.

— 

Le Canal Football Club reviendra à la rentrée 2020-2021 avec deux émissions le samedi et dimanche, une nouvelle formule et peu d'images de matchs
Le Canal Football Club reviendra à la rentrée 2020-2021 avec deux émissions le samedi et dimanche, une nouvelle formule et peu d'images de matchs — Charlotte Schousboe

Alors que son sort était incertain depuis plusieurs mois, Le Canal Football Club, institution en clair de la chaîne cryptée depuis plus de 10 ans, reviendra bien la rentrée prochaine, dans une nouvelle formule et non plus seulement le dimanche mais également le samedi. Pourquoi ?  Comme le rappelle L'Equipe, le droit d’exploiter un magazine estampillé Ligue 1 le dimanche pour la période 2020-2024 a été récupéré par le groupe audiovisuel catalan Mediapro, qui diffusera l’affiche dominicale et sept autres matchs par journée. Mais Canal+ a réussi à racheter deux matchs par journée à beIN Sports, le samedi à 21h et le dimanche à 17h. D’où une reconfiguration du Canal Football Club.

Deux émissions mais pas d’images

Toujours selon les informations de L’Equipe, l’émission du samedi sera avant le match de 21h, qui sera la meilleure rencontre de la journée, et ce 28 fois dans la saison et en dehors des grands chocs à la PSG-Marseille. Vous suivez ? Le dimanche, ce sera l’inverse et dans la foulée du match de 17h. L’émission devrait être plus européenne, avec des images de Premier League, dont la chaîne détient les droits, mais aussi des autres ligues selon les partenariats et négociations avec beIN Sports, ou avec RMC Sport pour la Ligue des champions.

En revanche, ce qui ne change pas, ce sont Hervé Mathoux et Pierre Ménès, toujours présents à l’animation et en plateau. Le contenu des émissions lui-même reste à définir, entre débats, interview, reportages, et donc l’impossibilité de diffuser des résumés des matchs de Ligue 1. A moins qu’elle n’utilise le droit à l’info, et ses 30 secondes d’images par match, un droit réservé aux magazines multisports à la Stade 2. Quel casse-tête !