Le Mipim réunit d'habitude plus de 25.000 participants
Le Mipim réunit d'habitude plus de 25.000 participants — ASM / Sipa

ANNULATION

Coronavirus à Cannes: D'abord reporté en juin, le Mipim passe finalement à la trappe

Le plus important congrès professionnel de Cannes se fera sur Internet et donnera lieu à un « rassemblement », en septembre, délocalisé à Paris

C’est encore un coup dur pour l’économie cannoise. D'abord reporté au mois de juin à cause de la crise du coronavirus, le Mipim, le plus important congrès de l'immobilier au monde, n’aura finalement pas lieu.

« Il est clair que la tenue d’un salon de l’envergure du Mipim à Cannes en juin n’est plus envisageable étant donné la propagation rapide, l’impact dévastateur et l’évolution incertaine du virus », a annoncé Filippo Rean, le directeur de la division immobilier de Reed Midem, l’organisateur de ce salon qui rassemble près de 25.000 participants.

« Désastre social et économique »

Le rendez-vous cannois se transformera en « un rassemblement des professionnels de l’immobilier et de l’innovation » pendant deux jours à Paris, en septembre, précise Reed Midem. Et les organisateurs vont également proposer « une nouvelle expérience en ligne », MIPIM Connect, qui sera disponible toute l’année pour les participants.

Hôtels, commerces… la nouvelle va impacter de nombreux professionnels de la Côte d’Azur. Un Mipim annulé, « c’est 350.000 euros de chiffre d’affaires en moins pour nous », expliquait à 20 Minutes Annick Le Roch, la directrice d’Esnest traiteur, une entreprise cannoise fondée en 1936. Il y a quelques semaines, le maire LR de Cannes David Lisnard redoutait « un véritable désastre social et économique pour le secteur touristique ».

Reste désormais à savoir si les organisateurs du Festival de Cannes pourront concrétiser leur projet de reporter la manifestation « à fin juin, début juillet » ou s’ils devront se résoudre, eux aussi, à faire passer à la trappe leur édition 2020.