Tarn : Une octogénaire fugue de sa maison de retraite et marche 10 km sous la chaleur

LA FORME Une octogénaire a fugué ce jeudi de sa maison de retraite tarnaise. Elle a été retrouvée en moins de deux heures durant lesquelles elle a parcouru dix kilomètres à pied

H.M.

— 

Une dame âgée avec sa canne. Illustration.
Une dame âgée avec sa canne. Illustration. — Sabine van Erp - PixaBay

En dépit de ses 87 ans, elle est dans une forme physique olympique. La Dépêche du Midi rapporte dans son édition du jour, la fugue, puis son heureux dénouement, d’une octogénaire qui a quitté jeudi sa maison de retraite de Monestiés, dans le Tarn, pour une longue escapade champêtre.

La disparition de la pensionnaire, atteinte d’un Alzheimer léger, a été signalée vers 13h30. En ce premier jour de grosse chaleur, les gendarmes, craignant une déshydratation, ont immédiatement activé un vaste dispositif de recherche. Un hélicoptère a même décollé de Toulouse en appui.

Maison de famille

La vieille dame a été retrouvée moins de deux heures après. Elle était tranquillement assise sur un banc près de son ancienne maison de famille. La nostalgie lui a donné des ailles puisqu’elle a « trotté », selon l’expression des gendarmes, sur 10 km.