Grenoble : Un homme de 29 ans retrouvé mort dans la rue ce dimanche matin

FUSILLADE La police penche pour un règlement de compte

R. G.-V. avec AFP

— 

Un camion des services de secours et incendie. (illustration)
Un camion des services de secours et incendie. (illustration) — THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Un homme de 29 ans en liberté conditionnelle a été tué par arme à feu en pleine rue, victime de trois impacts de balles, tôt dimanche matin à Grenoble, a indiqué le parquet. C’est peu après 06h00 que les pompiers et pompières grenobloises ont reçu un appel pour leur signaler la découverte d’un corps gisant au sol. Sur place, les policiers et policières ont découvert le corps sans vie de la victime, prise pour cible devant une boulangerie disposant d’un guichet de nuit, précise le procureur de la République adjoint de Grenoble, Boris Duffau, dans un communiqué.

Domicilié dans le quartier de l’Arlequin, à la périphérie sud de Grenoble, l’homme était connu des services de police et de justice et faisait l’objet d’un suivi par les services de l’application des peines de Grenoble depuis le mois de mars, dans le cadre d’une libération conditionnelle.

Le médecin légiste a constaté trois orifices dont un mortel au niveau de la nuque, ajoute le procureur. L’enquête a été confiée à l’antenne de la police judiciaire de Grenoble. Une autopsie sera réalisée lundi matin.