Non, cette vidéo ne montre pas une foule devant un supermarché en Allemagne à cause du coronavirus

FAKE OFF Une vidéo montrant une opération commerciale en 2011 est à nouveau partagée pour laisser penser qu'elle est liée à la récente survenue du coronavirus

Mathilde Cousin

— 

Cette vidéo a été tournée en 2011 et n'est pas liée à l'épidémie de coronavirus.
Cette vidéo a été tournée en 2011 et n'est pas liée à l'épidémie de coronavirus. — Capture d'écran Facebook

Les images ont été tournées en 2011. Pourtant, elles sont repartagées depuis ce week-end, pour laisser penser qu’elles sont liées au coronavirus.

Elles montrent des clients agglutinés devant un supermarché en Allemagne . Ceux-ci se précipitent à l’intérieur pour faire des stocks, « par peur du coronavirus », ajoutent les internautes qui la partagent. Cette vidéo fait le tour des réseaux sociaux : elle a été publiée par des internautes germanophones, francophones et même sinophones.

FAKE OFF

La vidéo a été tournée en 2011, devant un supermarché Aldi. La marque confirme à 20 Minutes que les images ne sont pas liées à la survenue du coronavirus dans le monde. La scène s'est déroulée dans un centre commercial de la ville de Kiel, dans le nord du pays. La vidéo montre « l’ouverture d’une vente spéciale d’équipement électronique et informatique », précise la marque.

Une version plus longue de la vidéo a été postée sur YouTube le 31 janvier 2011. Un second internaute a également filmé la vente alors qu’il se trouvait au milieu de la foule. Il précise que celle-ci s’est déroulée le 30 janvier 2011. Il filme des clients s’emparant de ce type d’équipement.

188 cas de coronavirus ont été confirmés en Allemagne ce mardi, selon l’institut Robert Koch, cité par l’agence Reuters. Aucun décès n’a été enregistré jusqu'ici dans le pays.

Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info, une photo ou une vidéo ? Remplissez le formulaire ci-dessous ou écrivez-nous sur Twitter :  https://twitter.com/20minFakeOff

 

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les  fausses nouvelles. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.