Des années après tout le monde, Twitter s'essaie aux stories au Brésil avec les «fleets»

WEB Popularisés par Snapchat, ces statuts éphémères ont été repris par Instagram, Facebook et même LinkedIn

20 Minutes avec AFP

— 

Les «fleets» de Twitter testés au Brésil ressemblent beaucoup aux stories de Snapchat ou Instagram.
Les «fleets» de Twitter testés au Brésil ressemblent beaucoup aux stories de Snapchat ou Instagram. — TWITTER

C’est presque surprenant que Twitter ait mis autant de temps. Twitter a lancé mercredi au Brésil une phase de test des « fleets », des messages qui disparaissent au bout de 24 heures et ne peuvent pas être partagés ou « aimés », un format similaire aux «stories» de Snapchat et d’autres réseaux sociaux.

« Nous espérons que les fleets aideront les gens à partager leurs pensées fugaces (fleeting, en anglais, ndlr) qu’ils n’auraient pas forcément eu envie de tweeter », a déclaré Kayvon Beykpour, directeur produit du groupe, sur le réseau.

Il a admis que ce format ressemblait beaucoup aux « stories », les vignettes visuelles, comportant généralement une photo ou une vidéo, qui restent visibles pendant 24 heures seulement. Elles ont été créées par Snapchat en 2013, et copiées ensuite par Instagram (2016), Facebook (2017) et même YouTube et LinkedIn (2018). La difficulté pour Twitter, c’est qu’on suit parfois des milliers de personnes. A priori, on ne verra que les fleets de ses amis (qui nous suivent également et à qui on peut déjà envoyer des messages privés).

Pas de like ou de retweet

« Les gens nous disent souvent qu’ils ne sont pas à l’aise parce que n’importe qui peut réagir en public à leurs tweets ou parce qu’il y a cet aspect de permanence et de performance (combien de likes et de retweets’vais-je obtenir ?) », a détaillé Kayvon Beykpour, aussi cofondateur de Periscope, une application de vidéo en direct rachetée par Twitte en 2015.

Les « fleets » seront visibles en cliquant sur les bulles des avatars de ses contacts, placées en haut de l’écran. Les utilisateurs ne pourront y réagir que par message privé. A moins, évidemment, de réaliser une capture d’écran du « fleet » qui peut ainsi être partagé aussi bien sur Twitter que sur n’importe quelle autre plateforme.

Le réseau des gazouillis avait acquis en février Chroma Labs, une application de création de stories fondée notamment par John Barnett, qui avait créé la fonctionnalité « Boomerang » (vidéos en boucle) pour Instagram.