Sept fonctionnalités cachées de Google — 20 Minutes

FAILLE DE SECURITE

Android : Des chercheurs recommandent de désinstaller 56 applications malware

Les 56 applications infectées par un logiciel publicitaire sont parvenues à berner les outils de détection de Google

Alors que la connexion à Internet est particulièrement sollicitée en cette période de confinement, des chercheurs recommandent de faire le ménage dans les applications installées sur smartphone fonctionnant sous Android. Plusieurs dizaines d’entre elles disponibles sur le Play Store contiennent un malware, déclare Check Point Research, dont l’alerte a été relayée par le site spécialisé The Next Web.

Un total de 56 applications sont concernées par ce maliciel. Un peu moins de la moitié sont des programmes pour enfants. Toutes sont passées au travers des mailles de sécurité de la plateforme de Google et ont été téléchargées plus d’un million de fois.

Des publicités intempestives

Ces applications infestées sont « principalement des jeux et des utilitaires comme des traducteurs, des calculettes scientifiques ou des lecteurs de fichier PDF » détaille de son côté le site Presse-Citron. Le programme malveillant qui est en cause porte le nom de Tekya. Il s’agit plus précisément d’un adware, un logiciel publicitaire. Celui-ci imite le comportement des utilisateurs et clique sur des bannières publicitaires, de manière intempestive.

Google, qui n’avait pas détecté ce programme malveillant avec ses outils, a suivi les recommandations des chercheurs et supprimé les applications frauduleuses de son magasin. Celles-ci restent cependant sur les appareils tant que les utilisateurs ne les suppriment pas. L’antivirus Google Play Protect a détecté 1,9 milliard d’installations de malwares sur sa plateforme, l’an dernier. La liste des 56 applications concernées par ce malware est à consulter sur le site Internet de Check Point Research.