La maison d'arrêt de Nice, à l'Est de la ville.
La maison d'arrêt de Nice, à l'Est de la ville. — ANP / 20 Minutes

JUGEMENT

Coronavirus à Nice: Quatre mois fermes pour un détenu après des incidents à la prison

Ce détenu a notamment été condamné pour « outrage » et « menace » à l’encontre de personne dépositaire de l’autorité publique

Il avait encouragé un mouvement de protestation dimanche contre la suspension des parloirs et les conditions sanitaires en prison durant l'épidémie de coronavirus. Un détenu de la maison d'arrêt de Nice a été condamné à quatre mois de prison.

Qualifié de « meneur » par l’administration, il a été condamné pour « outrage » et « menace » à l’encontre de personnes dépositaires de l’autorité publique, et « participation à un groupe formé en vue de la préparation de violences contre les personnes ou de destruction ou dégradation de biens ».

Des procès pour des incidents similaires à Grasse et Draguignan

Quatre autres personnes doivent être également jugées pour des incidents similaires samedi à la prison de Draguignan, ainsi que des détenus impliqués dans un début de mutinerie à la prison de Grasse le 13 mars, selon la même source.

Depuis l’annonce le 13 mars de la suspension des parloirs, une trentaine d’établissements pénitentiaires – sur 188 – ont été touchés par des incidents, parfois violents, dans un contexte de surpopulation et promiscuité chronique qui rend la situation sanitaire compliquée.