Déconfinement dans le Gard : Un homme qui avait « très mal supporté » la période accusé d'avoir allumé trois incendies

ENQUETE L'homme a été interpellé lundi

N.B.

— 

Une trentaine de pompiers est intervenue après l'accident. Illustration.
Une trentaine de pompiers est intervenue après l'accident. Illustration. — Elisa Frisullo / 20 Minutes

Un homme âgé de 28 ans, interpellé lundi par les gendarmes, est soupçonné d’être l’auteur de trois départs d'incendies, en juin, dans la commune de Générac (Gard), a appris 20 Minutes auprès d’Eric Maurel, le procureur de la République de Nîmes.

Selon le magistrat, le suspect aurait reconnu les faits lors de sa garde à vue. L’homme est accusé d’avoir causé trois feux, entre le 15 et le 19 juin.

Toute pathologie psychiatrique écartée

Le procureur a précisé aux médias, lors d’une conférence de presse, que l’homme, qui est en cours de séparation, aurait indiqué « avoir très mal supporté le confinement ». « Pour partie, il explique son passage à l’acte par le confinement », confie Eric Maurel.

Toute pathologie psychiatrique a cependant été exclue par le médecin qui a collaboré à l’enquête.