Coronavirus à Lyon : Rues et places vides, commerces fermés, Lyon inhabituellement désertique

VIDEO Depuis mardi, Lyon a pris des allures de ville fantôme. Petite promenade dans les différents quartiers

C.G.

— 

La ville de Lyon désertique depuis le 17 mars.
La ville de Lyon désertique depuis le 17 mars. — C. Girardon / 20 Minutes

Des mesures drastiques qui ont rendu la ville de Lyon désertique. Placée en confinement pour éviter les risques de propagation du coronavirus, la capitale des Gaules a pris depuis mardi des allures de ville fantôme. Commerces contraints de fermer, rues et places vidées de leurs promeneurs habituels, voitures absentes… Une étrange atmosphère règne dans les différents quartiers.

Absence de vie… mais retour au calme, a pu constater la rédaction de 20 Minutes. La disparition des voitures a le mérite d’imposer un silence apaisant et de permettre à tout à chacun d’entendre à nouveau les oiseaux piaffer dans les arbres.

Berges fermées

S’ils ont déserté les allées du centre-ville, les habitants n’ont toutefois pas été aussi raisonnables sur les berges du Rhône. En raison du non-respect des consignes de confinement, la préfecture et la métropole de Lyon ont pris mercredi après-midi la décision de les fermer au public, privant ainsi les joggeurs, de leur terrain de jeu préféré.