Marseille: Karim Zéribi présenté au juge d'instruction

JUSTICE L'élu devrait être mis en examen notamment pour abus de biens sociaux...

M.P.

— 

Karim Zéribi (photo d'archives).
Karim Zéribi (photo d'archives). — P.Magnien / 20 Minutes

L’ancien député européen Europe Ecologie-Les Verts Karim Zéribi est sorti de garde à vue vendredi à 14h. Il sera présenté au juge d’instruction, Anne Tertian, à 15h. Il devrait être mis en examen pour abus de confiance, recel d’abus de confiance et abus de biens sociaux.

L’élu avait été placé en garde à vue à l’Evêché, le commissariat central de Marseille, mercredi soir. Il est soupçonné d’avoir détourné, en 2007, 50 000 euros de subvention du conseil général alloués à deux associations dont il était proche : Agir pour la citoyenneté et Agir pour la compétence et le recrutement.

«C'est son successeur»

«Or, quand APC a reçu ces subventions, il n’était plus président de l’association (...). Ce n’était pas lui, indique son avocat Jean-Louis Keïta. C’est son successeur qui a sollicité ces subventions-qu’il a d’ailleurs obtenues».

L’élu a-t-il financé une partie de sa campagne des municipales de 2008 avec ces fonds comme le soupçonnent les enquêteurs? «Si on lui avait posé la question, il aurait répondu non, répond Jean-Louis Keïta. Mais on ne lui a même pas posé la question! Je me demande aujourd’hui quels sont les faits qui lui sont reprochés».