Les passagers américains du paquebot coincé au Japon "Diamond Princess" ont été évacués le 17 février 2020.
Les passagers américains du paquebot coincé au Japon "Diamond Princess" ont été évacués le 17 février 2020. — /AP/SIPA

EPIDEMIE

Coronavirus : Quatorze cas positifs parmi les Américains évacués du paquebot « Diamond Princess » au Japon

Dimanche, plusieurs autobus sont venus chercher les croisiéristes américains qui devaient ensuite partir à bord de deux avions pour les Etats-Unis

Ils étaient coincés depuis des semaines à l’intérieur de leur paquebot. Les passagers américains du « Diamond Princess », ont été évacués dès dimanche. Parmi les quelque 300 passagers américains et leurs familles, quatorze personnes ont été testées positives au nouveau coronavirus. Ces personnes ont été isolées des autres passagers sur l’avion qui les évacuait, a précisé le département d’Etat dans un communiqué.

Dans une lettre publiée sur Internet, l’ambassade américaine à Tokyo déclarait : « Comme nous vous l’avons indiqué hier (samedi), le gouvernement américain recommande aux citoyens américains de débarquer du "Diamond Princess" et de rentrer aux Etats-Unis. » « C’est une situation qui évolue rapidement et nous prenons des mesures supplémentaires pour aider les citoyens américains », a-t-elle poursuivi, assurant que « la sécurité et le bien-être de nos ressortissants sont la priorité absolue du gouvernement américain ».

Placés en quarantaine depuis le 5 février

Plusieurs dizaines d’autobus sont venues chercher ce week-end les croisiéristes, qui devaient ensuite partir à bord de deux avions à destination des Etats-Unis, où ils devront observer une quarantaine de quatorze jours.

Le « Diamond Princess » avait été placé en quarantaine le 5 février​ avec ses 3.711 passagers et membres d’équipage pour quatorze jours après un test positif sur un croisiériste débarqué à Hong Kong. En date de dimanche, 355 personnes étaient déclarées infectées et hospitalisées.