L'empereur japonais Naruhito fêtera son anniversaire sans faste ni festivités à cause du Coronavirus.
L'empereur japonais Naruhito fêtera son anniversaire sans faste ni festivités à cause du Coronavirus. — Yasushi Kannofor Pool/AP/SIPA

JAPON

Coronavirus : Le Japon annule l’accueil du public pour l’anniversaire de l’empereur prévu le 23 février

Hélène Sergent

L’accueil du public dans les jardins du Palais pour l’anniversaire du nouvel empereur Naruhito le 23 février a été annulé

L'empereur japonais Naruhito soufflera ses bougies en petit comité. L’accueil du public dans les jardins du Palais pour l’anniversaire du nouveau souverain le 23 février a été annulé, a annoncé lundi la Maison impériale, en raison des craintes suscitées par la propagation du nouveau coronavirus.

« Dans le contexte actuel, nous avons décidé d’annuler la venue du grand public au Palais pour l’anniversaire de Sa Majesté », a précisé l’Agence de la Maison impériale. Dimanche le gouvernement japonais avait appelé la population à éviter les rassemblements « non indispensables ». « L’apparition de Sa Majesté le matin ainsi que la signature du Livre d’Or par le public seront également annulées », a-t-elle précisé.

Au moins 60 cas répertoriés au Japon

Au moins 60 personnes porteuses du virus ont été répertoriées au Japon sans compter plus de 350 passagers et membres d'équipage d'un paquebot en quarantaine. Le ministre japonais de la Santé, Katsunobu Kato, a averti dimanche que le Japon entrait dans une « nouvelle phase » de cette infection virale, le pays constatant de jour en jour des cas supplémentaires parmi des personnes ne s’étant pas rendues en Chine, centre de l’épidémie, et n’ayant pas eu de contact avec des visiteurs en provenance de Chine.

Les médias japonais rapportaient par ailleurs que les coureurs amateurs ne seraient pas admis au Marathon de Tokyo, prévu le 1e mars, qui sera donc réservé aux professionnels. « Nous ne sommes pas en mesure d’annoncer une décision officielle pour le moment. Nous étudions la question et dès qu’une décision sera prise nous la rendrons publique », a déclaré à l’AFP une porte-parole des organisateurs.

La dernière fois qu’un rassemblement pour l’anniversaire du souverain avait été annulé remonte à 1996, après une prise d’otages à la résidence de l’ambassadeur du Japon au Pérou au cours d’une réception en l’honneur de l’empereur d’alors, Akihito.