Coronavirus : Des professionnels botswanais demandent l’extension de la saison de chasse

TOURISME « Beaucoup de clients chasseurs », venus pour tuer éléphants et léopards « ne peuvent pas voyager à cause des restrictions de voyage en place » a expliqué une association

20 Minutes avec AFP

— 

Un léopard et un zèbre observés lors d'un safari au Botswana en octobre 2019.
Un léopard et un zèbre observés lors d'un safari au Botswana en octobre 2019. — CATERS/SIPA

Le répit pourrait n’être que de courte durée pour la faune botswanaise. Des professionnels ont demandé au gouvernement de prolonger la première saison de la chasse qui devait débuter le mois prochain.

Bien qu’aucun cas n’a pour le moment été recensé au Botswana, l’apparition du nouveau coronavirus a des effets sur le tourisme local. « La pandémie de Covid-19 a des conséquences sévères sur la chasse », a expliqué la Botswana Wildlife Producers Association dans un mémo daté de vendredi, citant de « nombreuses annulations et nombreux reports » de réservations. « Beaucoup de clients chasseurs », venus essentiellement d’Europe et des Etats-Unis pour tuer éléphants, léopards, buffles, autruches ou zèbres, « ne peuvent pas voyager à cause des restrictions de voyage en place », a-t-elle souligné. « Arriver au Botswana par un vol commercial en provenance d’un de ces pays est impossible », a-t-elle expliqué.

« Limiter la casse »

« Prolonger la saison de la chasse cette année (..) permettrait de limiter la casse » en terme financier, a-t-elle estimé, précisant avoir fait une demande explicite en ce sens auprès des autorités. Le risque de propagation du Covid-19 par les chasseurs est « faible », a encore souligné la Botswana Wildlife Producers Association, estimant que la chasse impliquait par essence une distanciation sociale.

L’an dernier, le gouvernement de ce pays d’Afrique australe prisé des touristes pour sa faune, a rétabli la chasse, provoquant des réactions passionnées. Le Botswana, qui abrite la plus importante population d’éléphants au monde, a organisé début février les premières enchères d’ampleur pour l’attribution de permis de chasse. Le gouvernement n’a pas encore officiellement réagi à cette demande.