Des médecins de l'hôpital St. Matthew de Pavie en Italie.
Des médecins de l'hôpital St. Matthew de Pavie en Italie. — LaPresse/Sipa USA/SIPA

LIVE

Coronavirus : Plus de 100.000 cas aux Etats-Unis

Revivez avec nous les dernières informations liées à l'épidémie de Covid-19

L’ESSENTIEL

  • La France a enregistré 32.964 personnes et 1.995 morts à l'hôpital depuis le début de l'épidémie dont 299 ces dernières 24 heures, selon le dernier bilan du directeur général de la Santé Jérôme Salomon, ce vendredi.
  • Le gouvernement a annoncé la prolongation du confinement pour 15 jours, à partir de mardi prochain, soit jusqu’au 15 avril. Le Premier ministre, Edouard Philippe, a néanmoins précisé que cette durée pourrait être allongée.
  • L’épidémie continue de s’aggraver en France et dans le monde : les Etats-Unis ont désormais le plus grand nombre de cas recensés dans le monde.

POUR EN SAVOIR PLUS

VIDEO

 

Ce live est maintenant terminé. Merci d’avoir suivi avec nous les dernières informations sur la crise sanitaire mondiale. Bon début de journée

La suite, c'est ici

5h39: La Chine prête à laisser filer son déficit

L’agence de notation Fitch prévoyant cette année une croissance de 3,7 % en Chine, contre 6,1 % en 2019, Les autorités du pays commencent à prendre de premières décisions face à la crise économique qui se profile. Lors d’une réunion sur cette question, les principaux responsables chinois sont convenus de creuser le déficit et d’émettre des obligations spéciales, selon l’agence officielle Chine nouvelle. Cela semble écarter un plan de relance massif comme aux Etats-Unis.

Aucun détail chiffré n’a toutefois été communiqué. Le déficit de la Chine a atteint 2,8 % du PIB en 2019, selon Pékin.

4h48: La justice brésilienne place les cultes religieux en quarantaine

Jair Bolsonaro va devoir faire marche arrière. La justice brésilienne a annulé vendredi un décret, publié la vieille, du président brésilien qui excluait les églises, les temples religieux et bureaux de loterie des mesures de quarantaine. Les accès à ces lieux « encouragent les attroupements et la circulation des personnes », a fait valoir le juge Marcio Santoro Rocha, du tribunal du Duque de Caxias, dans l’État de Rio de Janeiro. La décision est valable sur l’ensemble du territoire du pays mais peut faire l’objet d’un appel.

Cela va poser un véritable problème politique à Jair Bolsonaro. Il a en effet été élu en 2018 en bénéficiant d’un large soutien de la part des Eglises évangéliques. Même si certaines de ces Eglises ont décidé depuis plusieurs semaines d’organiser des messes à distance retransmises sur les réseaux sociaux, d’autres se sont élevées contre toute fermeture des lieux de culte.

La semaine dernière, le très influent pasteur Silas Malafaia, qui a déjà reçu Jair Bolsonaro à plusieurs reprises dans son temple à Rio, avait par exemple assimilé les mesures de confinement à une « tactique de Satan ».

3h29: Le football australien réduit de 70 % les revenus de ses stars

La Fédération de football australien (AFL) a annoncé être parvenue à un accord avec les joueurs portant sur la diminution jusqu’à 70 % de leurs revenus. Le but est d’assurer la survie de ce sport en temps de confinement. La saison a même été suspendue la semaine dernière après sa première journée.

Aux termes de l’accord intervenu vendredi avec l’association des joueurs, ces derniers vont recevoir 50 % de leurs salaires à la fin mai et uniquement 30 % si la suspension du championnat devait être prolongée après cette date. Et même en cas de reprise du championnat, les joueurs ne seront payés que la moitié de leurs salaires habituels.

Le football australien ne doit pas être confondu avec celui que nous connaissons en France. Il se joue principalement au pied avec un ballon ovale et oppose deux équipes de 18 joueurs dans un stade ovale ou un terrain de cricket. C’est le sport le plus populaire d’Australie. Pour vous faire découvrir, voici une action entraînant un but dans ce tweet :

 

1h45: Un test rapide qui donne un résultat en 5-10 minutes approuvé aux Etats-Unis

La FDA vient de donner son feu vert à un test rapide mis au point par le groupe Abbott. Qui annonce des résultats en 5 minutes pour un test positif, et en 13 minutes pour un négatif. Les tests peuvent être faits en clinique sur place, et Abbott table sur une production de 50.000 tests par jour à partir de la semaine prochaine.

 

1h05 : L’Irlande à son tour confinée

L’Irlande va imposer un confinement total à sa population à partir de minuit vendredi et jusqu’au 12 avril afin de lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, a indiqué son Premier ministre Leo Varadkar.

« Tout le monde doit rester chez soi, en toutes circonstances », a-t-il déclaré, précisant que des exceptions seront possibles pour aller travailler, faire des courses alimentaires, aller à un rendez-vous médical ou faire de l’exercice près de son domicile. Il sera également possible de sortir pour « raisons familiales impératives » et pour effectuer des travaux agricoles. Tous les rassemblements, publics ou privés, sont prohibés.

« Ce sont des décisions radicales destinées à sauver le plus de vies possible », a ajouté M. Varadkar au cours d’une conférence de presse. « Je vous demande, pour un certain temps, de faire passer le bien commun devant vos libertés individuelles ». Il y a pour l’instant 2.121 cas détectés de Covid-19, et 22 morts, en Irlande, selon les chiffres publiés vendredi par le ministère de la Santé.

0h45: Le confinement, c'est aussi le week-end

Justin Trudeau rappelle les Canadiens à l'ordre sur Twitter.

 

0h40 : La NRA saisit la justice pour garder les armureries ouvertes

Des propriétaires, vendeurs et associations de défense des armes ont saisi vendredi la justice américaine pour empêcher les autorités locales de Californie de fermer des armureries dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus.

Leur plainte vise le gouverneur démocrate Gavin Newsom, qui a ordonné le confinement de sa population avec une exception pour « les infrastructures essentielles » et qui a ensuite laissé le choix aux shériffs des différents comtés d’inclure ou non les armureries dans cette catégorie. En conséquence, le shérif de Los Angeles, également visé par la plainte, a estimé jeudi que les magasins d’armes devaient rester fermés au public.

Tout en jugeant « remarquables » la crise sanitaire en cours, les plaignants, dont le puissant lobby National Rifle Association (NRA), estiment dans leur recours qu’elle « n’excuse pas » la violation du deuxième amendement de la Constitution qui, selon eux, garantit un droit au port d’armes.

Au contraire, plaident-ils, « les vendeurs d’armes et de munitions fournissent peut-être la fonction commerciale la plus importante en permettant aux Californiens de se défendre eux-mêmes, ainsi que leurs proches et leur propriété » en ces temps troublés.

0h35 : Macron insiste sur les « Corona bonds » et en appelle à la « solidarité » budgétaire européenne

Favorable à des « emprunts Corona » face aux « réticences » de Berlin, le président français en appelle à la solidarité budgétaire européenne et se défend d’avoir ignoré les signaux d’Italie montrant la gravité de la crise sanitaire, dans un entretien à des journaux italiens vendredi soir.

Neuf pays européens, dont la France et l’Italie, avaient appelé mercredi à lancer un emprunt commun à toute l’Union européenne pour faire face au coronavirus, mettant la pression sur l’Allemagne, opposée à toute mutualisation des dettes.

« Nous ne surmonterons pas cette crise sans une solidarité européenne forte, au niveau sanitaire et budgétaire », estime le chef de l’Etat français dans une interview donnée aux journaux Corriere de la Serra, La Stampa et La Repubblica. Face aux « réticences » de pays comme l’Allemagne, « on ne peut pas lâcher ce combat », a insisté le président de la République.

0h20: Canal+ refuse de verser les droits TV à la LFP en avril

Canal + refuse de verser à la Ligue de football professionnel la prochaine échéance prévue au titre des droits TV de la Ligue 1, suspendue en raison du coronavirus, selon une lettre du patron du groupe Maxime Saada à la LFP, citée par L'Équipe.

«Il n'est pas envisageable que nous payions les échéances à venir, alors même qu'en raison de la suspension du championnat de Ligue 1, aucun match ne peut être joué et, par suite diffusé sur nos antennes», écrit notamment M. Saada à la LFP, selon le quotidien.

Le 5 avril Canal+, principal diffuseur de la Ligue 1, devait verser 110 millions d'euros, et BeIN, autre diffuseur du championnat, 42 millions d'euros, selon L'Équipe. Canal+ et BeIN se partagent pour la période 2016-2020 les droits de retransmission de la Ligue 1, à hauteur de 762 millions d'euros.