Coronavirus : Jimmy Kimmel s’excuse après avoir accusé Mike Pence, le vice-président américain, de transporter des cartons vides

FAKE OFF Une séquence montrant le vice-président américain livrer des équipements de protection contre le Covid-19 est devenue virale. Mike Pence a été accusé d'avoir transporté des cartons vides

Mathilde Cousin

— 

Mike Pence livre des cartons dans un centre de soins de réadaptation en Virginie, le 7 mai.
Mike Pence livre des cartons dans un centre de soins de réadaptation en Virginie, le 7 mai. — Susan Walsh/AP/SIPA
  • Jeudi, Mike Pence, le vice-président américain, a livré des équipements de protection contre le Covid-19 à un centre de soins en Virginie.
  • Il a échangé une plaisanterie au sujet de cartons vides.
  • La plaisanterie a été utilisée contre lui dans un montage vidéo.

Un montage qui induit en erreur. Mike Pence, le vice-président américain, n’a pas été « pris sur le vif en train de livrer des cartons vides d’équipements de protection pour un coup de pub ».

Le clip trompeur, d’une quarantaine de secondes, a été visionné plus de 8 millions de fois sur Twitter, où il a été publié vendredi.

Dans cette séquence, on commence par entendre la voix du présentateur américain Jimmy Kimmel, qui explique : « Le voilà [Mike Pence], sans masque, transportant des cartons d’équipement de protection personnel dans un centre de soins et faisant de son mieux pour les soulever. Quel héros ! Il est à peine à la porte. Et comme tout se passait si bien, et aussi parce qu’il ne s’est pas rendu compte qu’un micro était ouvert, Magic Mike a décidé de continuer. Ecoutez attentivement. »

A partir de la 21e seconde, on entend un échange entre le président et ses accompagnateurs. « Ceux-ci sont vides, nous pouvons partir », lance un accompagnateur en désignant des cartons restés dans un van. « Est-ce que je peux porter ceux qui sont vides ? Juste pour la caméra ? », répond le vice-président. « Certainement », répond le même accompagnateur.

Jimmy Kimmel conclut : « Mike Pence faisant semblant de transporter des cartons vides d’équipement de protection personnel est la métaphore parfaite de qui il est et de ce qu’il fait : un grand carton rempli de vide livrant d’autres cartons remplis de vide. »

FAKE OFF

Mike Pence s’est bien rendu jeudi en visite au Woodbine Rehabilitation and Healthcare Center, un centre fournissant des soins de réadaptation dans l’Etat de Virginie, à une quinzaine de kilomètres de Washington.

Sa visite a été filmée par la chaîne C-Span, comme l'a noté le site américain de fact-checking Snopes. La séquence postée sur un Twitter est un montage, qu’un porte-parole de Pence a qualifiée de « véritable boule puante ».

La première partie de la séquence, où le président transporte des cartons, est visible à partir de 7' 50" sur les images de C-Span. A ce moment-là, il lance même : « L’aide arrive ! ». Le vice-président et ses accompagnateurs vont déposer une dizaine de cartons à l’entrée du centre de soins.

La deuxième partie de la séquence est visible une minute plus tard : les cartons ont été livrés. Un des accompagnateurs prévient le président, en désignant le fond du van : « Ceux-ci sont vides, nous pouvons partir ». C’est alors que Mike Pence répond, sur le ton de la plaisanterie : « Est-ce que je peux porter ceux qui sont vides ? Juste pour la caméra ? », déclenchant quelques rires. L’accompagnateur lui répond avec un grand sourire : « Certainement, elles sont beaucoup plus faciles [à porter] ».

Le centre visité par Mike Pence a remercié le vice-président sur Facebook, vendredi. Une chaîne de télévision locale a précisé jeudi que des patients de ce centre ont été testés positifs au Covid-19.

Jimmy Kimmel a présenté ses excuses pour la séquence sur son compte Twitter. « Il semblerait que Mike Pence plaisantait sur le fait de transporter des cartons vides pour une mise en scène de com', a-t-il écrit vendredi. La vidéo complète révèle qu’il transportait des cartons pleins pour un coup de pub. Je m’en excuse. » Avant d’ajouter, grinçant : « Je sais combien cette administration tient à la vérité ». Le présentateur a l’habitude de tourner en dérision les opérations de communication de la Maison Blanche.

Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info, une photo ou une vidéo ? Remplissez le formulaire ci-dessous ou écrivez-nous sur Twitter :  https://twitter.com/20minFakeOff

 

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les  fausses nouvelles. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.