Cet homme n'est pas un agent du FBI.
Cet homme n'est pas un agent du FBI. — Capture d'écran YouTube

FAKE OFF

Etats-Unis : Non, cette vidéo ne montre pas une arrestation d’un agent du FBI

Mathilde Cousin

Des policiers blancs américains ont arrêté par erreur un homme noir, le prenant pour un autre. La vidéo de l’arrestation, de 2019, est devenue virale lundi. L’homme arrêté n’est pas un agent du FBI, contrairement à ce qu’affirment des internautes

  • Deux policiers blancs ont été filmés en 2019 en train d’arrêter un homme noir, alors qu’il fumait simplement une cigarette, avant de le relâcher quelques minutes plus tard, s’apercevant de leur erreur.
  • Ces images sont devenues virales lundi, alors que les Etats-Unis sont toujours secoués par une crise après la mort de George Floyd à Minneapolis.
  • L’homme arrêté n’est pas un agent du FBI, contrairement à ce qu’affirment des internautes

Deux policiers blancs qui arrêtent un homme noir et lui passent les menottes avant de le libérer, quelques minutes plus tard. Ces images ont rencontré un large écho sur les réseaux sociaux, alors que l’Amérique a connu une nouvelle journée de manifestations après la mort de George Floyd à Minneapolis, le 25 mai. Contrairement à ce qu’affirment de nombreux internautes, l’homme interpellé par erreur n’est pas un agent du FBI.

Sur ces images, filmées en 2019, on voit un homme noir être arrêté par deux policiers blancs américains. L’homme est finalement relâché après que les policiers se sont aperçus qu’ils n’ont pas arrêté le suspect qu’ils recherchent.

L’homme est présenté sur les réseaux sociaux comme un agent du FBI ou parfois comme un membre des border patrols, les patrouilles frontalières.

FAKE OFF

Cet homme « n’est pas un agent du FBI », a précisé lundi la police de la ville de Rochester, dans le Minnesota, une ville située à environ 140 km de Minneapolis. La police n’a pas précisé la profession de l’homme. Sur les réseaux sociaux, celui-ci indique avoir travaillé comme ambulancier.

La police précise que l’incident s’est déroulé le 1er juin 2019. Selon la police, les deux officiers ont pensé reconnaître un homme recherché pour un mandat d’arrêt pour agression. Ils ont alors approché l’homme dans la vidéo, pensant reconnaître le suspect. L’homme, qui était en train de fumer sur un trottoir, refuse de donner son identité aux policiers et proteste de son innocence, expliquant leur erreur aux forces de l’ordre, comme on peut le voir dans une vidéo postée sur YouTube par l’homme qui aurait filmé l’incident.

Les policiers le menottent, tandis que l’homme continue de leur dire qu’ils font erreur. Après avoir saisi le portefeuille de l’homme alors que celui-ci est toujours menotté, les policiers vérifient son identité et s’aperçoivent de leur erreur. Ils relâchent l’homme, qui demande à parler à leur supérieur et à voir leurs cartes professionnelles, ce que finissent par faire les forces de l’ordre.

Vous voulez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info, une photo ou une vidéo ? Remplissez le formulaire ci-dessous ou écrivez-nous sur Twitter :  https://twitter.com/20minFakeOff

 

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les  fausses nouvelles. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.