Coronavirus aux Etats-Unis : Un serveur refuse de servir une cliente du Starbucks non masquée et reçoit un incroyable « pourboire »

CAGNOTTE Plusieurs milliers de donateurs ont soutenu le comportement du serveur, qui n’a fait qu’appliquer les directives de son employeur

20 Minutes avec agence

— 

Enseigne d'un Starbucks Coffee. (Illustration)
Enseigne d'un Starbucks Coffee. (Illustration) — Richard B. Levine/NEWSCOM/SIPA

Il avait refusé de servir une cliente ne portant pas de masque. Ce serveur d’un Starbucks de San Diego ( Etats-Unis) n’est pas près de regretter son geste. Des internautes ont en effet lancé une cagnotte pour le féliciter, rapporte le Washington Post. Ils ont récolté plus de 90.000 $ (environ 80.000 €).

Les faits se sont déroulés le 22 juin, en fin d’après-midi. Une certaine Amber Lynn Gilles s’est présentée dans le restaurant sans masque, mais le serveur, Lenin Gutierrez, a refusé de la servir, suivant ainsi les directives mises en place par la chaîne américaine.

La cliente « a perdu ses nerfs »

Selon la version que le jeune homme a donnée un peu plus tard sur Facebook, la cliente « a perdu ses nerfs », est partie, puis est finalement revenue pour demander son nom et le prendre photo, tout en précisant « qu’elle contacterait le siège social de Starbucks ».

Elle a finalement publié la photo du serveur sur Facebook avec ce message : « Voici Lenin de Starbucks, qui a refusé de me servir parce que je ne portais pas de masque. La prochaine fois, j’attendrai les flics et j’apporterai une dispense médicale. » Elle pensait certainement recevoir le soutien des internautes mais elle a au contraire eu droit à un bel effet boomerang.

Retour de bâton

Son message a été partagé plus de 50.000 fois et une grande majorité des personnes ont pris la défense du serveur. C’est alors qu’un certain Matt Cowan a eu l’idée de lancer une cagnotte sur GoFundMe pour donner « un pourboire » à Lenin Gutierrez et ainsi le féliciter pour son comportement.

Plusieurs milliers de donateurs ont rapidement permis de récolter plus de 90.000 dollars, soit près de 80.000 €. Dans une vidéo publiée sur Facebook, Lenin a remercié tous les donateurs et est revenu sur l’incident, indiquant qu’il avait simplement appliqué « les consignes destinées à la clientèle ».

L’affaire pourrait ne pas en rester là. Amber Lynn Gilles envisagerait de porter plainte contre le créateur de la cagnotte pour diffamation, indique la NBC San Diego dans un article relayé par le Huffington Post. Elle a posté une vidéo sur les réseaux sociaux où elle indique avoir reçu des milliers de menaces de mort.