Coronavirus : Confinement d’une zone côtière dans le nord-ouest de l’Espagne

CONTAGION Deux semaines après la levée du confinement sévère imposé au pays, il s’agit de la deuxième zone géographique à faire marche arrière

20 Minutes avec AFP

— 

Un chercheur du laboratoire Viralgen Vector Cor, à San Sebastian (Espagne) travaille à l’élaboration d'un vaccin contre le Covid 19, en mai 2020
Un chercheur du laboratoire Viralgen Vector Cor, à San Sebastian (Espagne) travaille à l’élaboration d'un vaccin contre le Covid 19, en mai 2020 — Javier Etxezarreta/EFE/SIPA

Retour en confinement. Les 70.000 habitants d'une région côtière du nord-ouest de l'Espagne sont à nouveau soumis à partir de ce dimanche à des mesures de confinement en raison d'une hausse de contaminations au nouveau coronavirus.

A partir de minuit, les habitants des 14 localités du comté d'A Mariña, en Galice, ne pourront pas sortir de la zone, se réunir à plus de 10 personnes, et la capacité d'accueil des lieux clos sera révisée à la baisse, selon les autorités sanitaires.

« Actuellement, nous avons 106 cas positifs »

Deux semaines après la levée du confinement sévère imposé au pays, il s'agit de la deuxième zone géographique à faire marche arrière. Samedi, a été reconfinée une zone autour de la ville de Lerida, en Catalogne (nord-est), comptant plus de 200.000 habitants.

«Actuellement, nous avons 106 cas positifs, ce qui représente une hausse de 21 cas depuis hier», a expliqué le responsable sanitaire régional, Jesus Vazquez, lors d'une conférence de presse à l'hôpital de Lugo, la capitale de la province concernée par le confinement. «Il est nécessaire de nous isoler pour éviter une augmentation exponentielle du nombre de cas», a-t-il ajouté. Ces mesures ont été décidées pour au moins cinq jours, au terme desquels la situation sera réévaluée.