Arabie saoudite : Le ministère de l’Intérieur lève-t-il l’obligation du port du voile ? Vigilance !

FAKE OFF Les Saoudiennes bientôt libres de porter ou non un voile ? L'annonce circule sur les réseaux sociaux. Toutefois, le ministère de l'Intérieur du pays n'a pas ordonné un tel changement

Fake off 20 Minutes

— 

Deux femmes passent devant des portraits du roi Salman et du prince Mohammed ben Salman, le 5 février, à Djeddah, en Arabie saoudite.
Deux femmes passent devant des portraits du roi Salman et du prince Mohammed ben Salman, le 5 février, à Djeddah, en Arabie saoudite. — Amr Nabil/AP/SIPA
  • Le site Algérie infos avance que « l’obligation du port du voile dans l’espace public » a été levée pour les Saoudiennes et les étrangères en visite dans le pays.
  • Le site s’appuie sur un document qui émanerait du ministère saoudien de l’Intérieur.
  • Si des règles vestimentaires ont bien été modifiées, le gouvernement n’a pas ordonné un tel changement.

Le port du voile a-t-il cessé d’être obligatoire pour les Saoudiennes et les étrangères se rendant le pays ? C’est ce qu’ annonce le site Algérie infos, sur la base d’un document présenté comme émanent du ministère de l’Intérieur d’ Arabie saoudite.

« Le ministère [saoudien] de l’Intérieur fait savoir, dans une note, que dans le cadre des réformes entreprises dans le pays, "il a été décidé de lever l’obligation du port du voile dans l’espace public pour les femmes saoudiennes et les étrangères qui vivent dans le pays" », écrit le site.

L’annonce, ainsi que le document, ont été relayés sur les réseaux sociaux et sur d’autres sites.

FAKE OFF

Contactée par 20 Minutes, l’ambassade d’Arabie saoudite n’a pas donné suite à nos sollicitations. L’authenticité du document a toutefois été démentie par Al-Marsd, un journal saoudien, qui s’appuyait sur des sources du ministère de l’Intérieur.

Pour les visiteurs, l’office de tourisme d’Arabie saoudite rappelle sur son site internet que les hommes et les femmes doivent s’habiller avec pudeur. « Les femmes doivent couvrir leurs épaules et genoux en public », est-il précisé. Le non-respect de ces règles peut entraîner une amende.

Depuis septembre 2019, le port de l'abaya, une longue robe, n'est plus obligatoire pour les visiteurs, avait annoncé à l'époque Ahmed el-Khateed, responsable du tourisme saoudien, à Reuters. La recommandation figure également sur le site du Quai d'Orsay.

Le prince Mohammed ben Salmane a également fait un geste d’ouverture envers les Saoudiennes en mars 2018, en expliquant que le port de l’abaya n’était pas requis : « Les lois sont très claires et stipulées dans les lois de la charia, les femmes doivent porter des vêtements décents et respectueux, comme les hommes, a-t-il expliqué à la chaîne américaine CBS TV. Mais cela ne précise pas particulièrement [s’il faut porter] une abaya noire ou un couvre-chef noir. La décision est entièrement laissée aux femmes de décider du type de vêtement décent et respectueux qu’elles choisissent de porter. »

La déclaration, toutefois, a été suivie de peu d’effets : à la fin de l’année 2018, des Saoudiennes ont fait connaître sur les réseaux sociaux leur opposition au port de ce vêtement couvrant.