Coronavirus aux Pays-Bas : Des influenceurs critiqués pour un hashtag contre les mesures du gouvernement

RESEAUX SOCIAUX Lancé par des influenceurs, le hashtag #jeneparticipeplus suscite la polémique auprès du gouvernement, des membres du personnel médical et de jeunes abonnés

20 Minutes avec agences

— 

Des habitants d'Amsterdam masqué, le 17 septembre 2020.
Des habitants d'Amsterdam masqué, le 17 septembre 2020. — Paulo Amorim/Sipa USA/SIPA

Un groupe d’influenceurs néerlandais a lancé lundi le hashtag #ikdoenietmeermee (#jeneparticipeplus en français) pour dénoncer les mesures anti- Covid de leur gouvernement. « Libérez le peuple ! », ont notamment écrit ces stars locales – dont beaucoup de jeunes chanteurs –, qui totalisent plus d’un million d’abonnés.

Leur démarche suscite toutefois critiques et inquiétude aux Pays-Bas où le virus connaît une forte résurgence.

« Nous garderons le gouvernement sous contrôle »

Inquiets des conséquences économiques et sociales des mesures anti-Covid, ces influenceurs estiment que le gouvernement « effraie les gens en masse » et ignore les avis de certains médecins critiques envers les mesures, dont pâtit notamment le secteur de la culture à cause de l’interdiction de grands événements.

« C’est ensemble que nous garderons le gouvernement sous contrôle », ont déclaré dans une vidéo plusieurs personnalités, dont la chanteuse et youtubeuse Famke Louise, qui compte un million d’abonnés à elle seule sur Instagram. Le groupe fait référence à un credo souvent répété par le gouvernement : « C’est ensemble que nous garderons le virus sous contrôle ».

Un hashtag jugé « irresponsable »

Le gouvernement, des membres du personnel médical et de jeunes abonnés des influenceurs ont dénoncé le hashtag. Celui-ci a été qualifié d'« irresponsable » par le ministre de la Santé, Hugo de Jonge. Don Roelofsen, infirmier, a ainsi invité les personnes qui partageaient le hashtag à « venir jeter un coup d’œil aux services des soins intensifs ».

Depuis l’apparition du virus, plus de 98.000 cas ont été officiellement déclarés aux Pays-Bas, dont 6.291 décès. Le gouvernement a annoncé vendredi dernier de nouvelles mesures dans six régions, dont celles d’Amsterdam, La Haye et Rotterdam, particulièrement touchées par la résurgence du virus. Les bars doivent fermer à 1 h et les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits.