Arabie saoudite : Un homme arrêté après l’attaque d’un garde du consulat français à Djeddah

AGRESSION La victime a été hospitalisée mais ses jours ne sont pas en danger

20 Minutes avec AFP

— 

Vue aérienne de la ville de Djeddah, en Arabie Saoudite.
Vue aérienne de la ville de Djeddah, en Arabie Saoudite. — Bandar al-DANDANI / AFP

Un Saoudien a été arrêté ce jeudi après avoir attaqué au couteau un garde du consulat français de Djeddah, en Arabie Saoudite. La victime, employée par une société de sécurité privée, a été conduite à l’hôpital et ses jours ne sont pas en danger, a confirmé l’ambassade de France en Arabie Saoudite.

L’assaillant a été arrêté immédiatement après l’attaque par les forces de l’ordre, poursuit dans son communiqué l’ambassade, qui « condamne fermement cette attaque ». « Elle assure la victime de son plein soutien et exprime sa confiance dans les autorités saoudiennes pour faire la lumière sur cette attaque. »

Invitation à la vigilance pour les expatriés

La police de la province de La Mecque, où se situe Djeddah, a indiqué que l’assaillant était Saoudien, mais n’a pas précisé la nationalité du vigile. L’ambassade de France à Ryad a fermement condamné cette attaque. Ni l’ambassade ni les autorités saoudiennes n’ont précisé le motif de l’agression. Les expatriés français présents dans le pays sont invités à « faire preuve d’une vigilance maximale », a précisé la représentation française en Arabie Saoudite.

Cette attaque intervient dans un contexte de colère au Moyen-Orient contre le président français, Emmanuel Macron, qui a promis que la France ne renoncerait pas aux caricatures du prophète Mahomet, provoquant des appels au boycott de produits français dans des pays arabes.