A la conserverie Rue Traversette (illustration)
A la conserverie Rue Traversette (illustration) — Stéphane Strobl / Rue Traversette

SOLIDARITE

Coronavirus dans l'Hérault : Pour éviter le gaspillage, une conserverie met gratuitement les légumes des restaurateurs en boîtes

Si ses salariés sont au chômage partiel, l'entreprise n'a pas baissé le rideau pour autant

  • Dans l’Hérault, une conserverie propose aux restaurateurs de mettre leurs fruits et leurs légumes en boîtes, pour éviter les pertes de marchandises en raison de la crise actuelle.
  • Après cette période de fermeture, ils pourront servir les préparations à leurs clients.

A Saint-André-de-Sangonis (Hérault), la conserverie Rue Traversette a placé ses employés au chômage partiel, faute de commandes, face aux mesures de lutte contre la propagation du coronavirus. Mais son gérant, Stéphane Strobl, roi des préparations tartinables végétales pour l’apéritif, n’a pas baissé le rideau pour autant.

L’entrepreneur, qui a créé Rue Traversette il y a 15 ans, propose depuis le début de la semaine aux restaurateurs d’apporter dans son laboratoire de 200 m2 les fruits et les légumes pour les transformer et les mettre en conserve. Gratuitement.

Eviter les pertes

« Je voyais passer pas mal de publications sur les réseaux sociaux de restaurateurs qui déploraient de se retrouver avec des marchandises sur le dos, explique Stéphane Strobl. Nous avons un lieu, et du matériel, pour transformer les fruits et les légumes, je me suis dit que c’était une bonne idée de proposer mes services aux professionnels. »

Une solution pour éviter les pertes, et le gaspillage. Et, une fois le confinement terminé, les restaurateurs pourront servir le contenu de ces conserves à leurs clients. « C’est le cœur de notre métier, confie le chef d’entreprise. Nous préparons des conserves de produits de saison, pour pouvoir les déguster tout au long de l’année. »