Municipales 2020 : Calendrier, mesures sanitaires, procurations… Les annonces d’Edouard Philippe et Christophe Castaner sur le second tour du 28 juin

ELECTIONS Le Premier ministre Edouard Philippe et le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner ont annoncé ce vendredi le calendrier et les modalités pratiques du second tour des municipales en France

Marie De Fournas

— 

Elections municipales : Le second tour aura lieu le 28 juin — 20 Minutes

Ce vendredi, le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé la date très attendue de la tenue du second tour des élections municipales, annulé en raison de la pandémie du coronavirus. « Nous pensons que la vie démocratique doit reprendre ses droits », a-t-il déclaré en annonçant que le choix s’était porté sur le dimanche 28 juin.

Une clause de revoyure

Le Premier ministre a cependant rappelé que dans le cas où le conseil scientifique émettrait dans quinze jours un avis défavorable à la tenue de ce scrutin le 28 juin en raison de l’évolution de la pandémie, celui-ci pourrait être à nouveau décalé.

Edouard Philippe a annoncé qu’un projet de loi serait donc présenté « à titre conservatoire » dès le 27 mai pour permettre si besoin, le report des élections « au plus tard en janvier 2021 ».

Pas de poignées de mains pendant les campagnes

Le Premier ministre a ensuite averti qu’il ne s’agirait pas « d’un second tour comme avant » et que les campagnes devraient s’adapter à la situation sanitaire. Il a assuré que tout serait fait pour que ces élections se passent en toute « sécurité » et toute « sincérité » dans les 5.000 communes qui n’ont pas pu élire leurs équipes municipales dès le premier tour mi-mars.

Concernant ces mesures, il a laissé la parole au ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Celui-ci a insisté sur le fait que les équipes et les candidats aux municipales devraient faire campagne dans « le respect systématique des gestes barrière », en portant un masque et en gardant une distanciation physique avec les électeurs. Il a également encouragé les candidats et candidates à privilégier les campagnes numériques, et des interventions dans les médias ou à envoyer des professions de foi plus longues et détaillées.

Simplification des modalités de recueil des procurations

Concernant les conditions de vote, Christophe Castaner a assuré que le cadre légal des modalités de recueil des procurations serait « simplifié au maximum ». Notamment grâce à une « organisation adaptée pour les résidents des Ehpad » ou la « possibilité pour les personnes les plus vulnérables de demander la venue d’un officier de police judiciaire leur domicile pour établir une procuration ».

Masques obligatoires et stylos personnels aux bureaux de vote

Pour le jour J, il a déclaré que le port du masque serait obligatoire pour tout le monde dans les bureaux de vote, des électeurs (masque alternatif) aux présidents, assesseurs, employés municipaux et scrutateurs (masque chirurgical). Du gel hydroalcoolique ou un point d’eau devront obligatoirement être accessibles. Enfin, il a invité les 16,5 millions d’électeurs concernés par ce second tour à venir avec leur propre stylo et à tenir eux-mêmes leur papier d’identité le 28 juin.

Edouard Philippe et Christophe Castaner ont annoncé que des réunions de concertation avec les associations d’élus et les groupes politiques seront organisées dès la semaine prochaine pour préciser les contours et modalités de la campagne et du scrutin.