Coronavirus à Nantes : Les abonnements TAN du mois d'avril ne seront pas facturés

TRANSPORTS Le prélèvement correspondant prévu début mai est annulé, annonce la mairie de Nantes

J.U.

— 

Un usager valide son abonnement dans un bus à Nantes, le 20 août 2019
Un usager valide son abonnement dans un bus à Nantes, le 20 août 2019 — Julie Urbach/20 Minutes

Beaucoup d’abonnés réclamaient un geste commercial. Leur demande a été entendue. Ce jeudi soir, la mairie de Nantes indique dans un communiqué de presse que les abonnements au réseau de transport en commun du mois d’avril ne seront pas facturés. « En conséquence, le prélèvement correspondant prévu début mai est annulé », indique la mairie.

Il faut dire que le réseau de transport fonctionne au ralenti. Les tramways et les bus circulent en horaires blancs, c’est-à-dire comme un dimanche ou un jour férié, et ce entre 6h et 20h. Pour ceux qui le fréquentent toujours, des mesures sanitaires ont été mises en place : ouverture de l’ensemble des portes, ce qui évite aux usagers d’avoir à les toucher ; entrée systématisée par les portes arrières dans les bus ; renforcement du nettoyage des véhicules. En complément, un service gratuit de transport à la demande a été mis en place pour le personnel soignant.

Une mesure aussi pour les transports régionaux

En début de semaine, la présidente de la région Pays-de-la-Loire Christelle Morançais avait annoncé une mesure similaire pour les trajets régionaux. « J’ai pris la décision en accord avec la SNCF de supprimer le prélèvement du mois d’avril pour les abonnés annuels du TER et cars Aléop. Les abonnés des cars scolaires verront également leur abonnement réduit l’an prochain », avait-elle indiqué.