Coronavirus à Rennes : Il reste presque 100.000 masques à distribuer aux habitants

EPIDEMIE La période de distribution va être allongée par la municipalité

Camille Allain

— 

Illustration d'une distribution de masques aux commerçants de Rennes.
Illustration d'une distribution de masques aux commerçants de Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

La distribution de masques n’a pas rencontré un succès dingue dans la capitale bretonne. Pour protéger ses habitants de l’épidémie de coronavirus, la municipalité avait commandé 250.000 masques en tissu réutilisables. Disponibles en taille enfant et adulte, les protections ont fait l’objet d’ une grande campagne de distribution dans des gymnases de la ville. Mais après une campagne de trois semaines, de nombreux habitants ne se sont pas déplacés pour récupérer leurs masques. Une nouvelle opération de distribution va donc s’ouvrir à compter de lundi.

A l’issue de la première campagne de distribution, il reste environ 90.000 masques dans les cartons de la municipalité. Commandées par la ville à des entreprises du coin, ces protections étaient proposées gratuitement aux habitants mais uniquement à des dates imposées par la ville. Pas toujours pratique pour les familles. En conseil municipal lundi, l’élu d’opposition Gurval Guiguen avait regretté « le peu d’empressement des Rennais » à venir retirer leur masque. La ville majorité s’était défendue, évoquant la distribution de 140.000 masques aux habitants et 20.000 autres aux associations et Ehpad.

Pour en distribuer davantage, la ville a assoupli son dispositif. Il sera désormais possible de prendre rendez-vous pour venir retirer sa protection. A compter de lundi 25 mai et jusqu’au 5 juin, les inscriptions se feront en ligne via ce lien : https ://frama.link/o7YQC7b3. Les habitants pourront ensuite se rendre dans les directions de quartier et à l’hôtel de ville munis de l’accusé de réception de l’inscription, d’un justificatif de domicile, d’une pièce d’identité et d’un justificatif du nombre de personnes composant le foyer.

Une facture de plus d’un million à partager

Facturés 4,55 euros l’unité, les masques sont fournis gratuitement par la collectivité. La facture pour la ville est donc de 1,2 million d’euros pour la ville et la métropole qui partagent le financement. 250.000 autres masques avaient été commandés pour les villes de la métropole et d’autres collectivités locales.