Un rapatrié français de Wuhan quitte le centre de vacances de Carry-le-Rouet où il était placé en quarantaine
Un rapatrié français de Wuhan quitte le centre de vacances de Carry-le-Rouet où il était placé en quarantaine — Hector Rampal / AFP

CORONAVIRUS

VIDEO. Coronavirus: Fin de quarantaine pour un deuxième groupe de rapatriés de Wuhan en France

Des ressortissants français de Wuhan qui ont fui l’épidémie de coronavirus vont quitter ce dimanche Aix-en-Provence et Carry-le-Rouet où ils étaient placés en quarantaine

Après 14 jours de quarantaine près de Marseille, quelque 120 personnes évacuées de Wuhan en Chine ont commencé à recouvrer la liberté dimanche, avec le soulagement de ne pas être contaminées par le nouveau coronavirus. Il s’agit de la deuxième vague de rapatriés en France à pouvoir sortir du centre de vacances de Carry-le-Rouet, dans les Bouches-du-Rhône, que 181 personnes avaient déjà pu quitter vendredi.

Vers 7 heures, une navette a quitté le centre, et d’autres devaient la suivre dans la matinée. Au total, 44 personnes doivent partir de Carry-le-Rouet, selon la préfecture des Bouches-du-Rhône. Ils étaient arrivés le 2 février en France.

Dans leur avion, 78 autres rapatriés – 19 Français et 59 ressortissants d’autres pays – avaient été placés en quarantaine dans un centre de formation des officiers de sapeurs-pompiers à Aix-en-Provence (Ensosp), à une trentaine de kilomètres de Marseille. Ils devaient eux aussi quitter dans la journée de dimanche leur lieu de quarantaine. En revanche, 35 autres personnes arrivées via Londres le 9 février resteront confinées jusqu’au 23 février à Aix-en-Provence.