Coronavirus en Martinique : Pas de couvre-feu, mais les bars et restaurants fermés à 22 heures

VIRUS Il s’agit bien sûr, là aussi, de « casser la courbe » des contaminations

20 Minutes avec AFP

— 

Derrière Emmanuel Macron, le préfet de Martinique, Stanislas Cazelle. (archives)
Derrière Emmanuel Macron, le préfet de Martinique, Stanislas Cazelle. (archives) — Jacques Witt/SIPA

Les bars, restaurants et salles de sport de Martinique devront fermer à 22 heures à compter de samedi soir pour tenter de « casser la courbe » du coronavirus, a annoncé jeudi le préfet Stanislas Cazelle. « Le soir est un moment de contamination et on essaie au maximum d’être rentré chez soi, de ne pas se réunir en groupe trop nombreux, on respecte la règle des six de façon à ce que nous nous protégions et que nous stoppions cette épidémie », a indiqué le préfet à l’issue d’une réunion avec les élus locaux à Fort-de-France.

La population, en revanche, pourra circuler librement durant la nuit, a précisé le préfet. Avec cet arrêté valable quinze jours, le préfet de Martinique espère « casser la courbe » du coronavirus, en progression constante depuis début août. Alors que la situation s’améliore en Guadeloupe et en Guyane, la Martinique a enregistré 413 cas de plus en une semaine selon le dernier bilan de Santé Publique France soit 42 % de plus que la semaine précédente.