Et si votre résidence secondaire permettait à des familles de partir en vacances ?

COUP DE POUCE A Lyon, l'association Parents Vacances permet à des familles dans le besoin de partir, grâce à l'aide de propriétaires qui prêtent leur résidence secondaire en toute sécurité

Elisa Frisullo

— 

Six familles ont bénéficié de cette initiative en 2019 et ont pu partir en vacances. Illustration.
Six familles ont bénéficié de cette initiative en 2019 et ont pu partir en vacances. Illustration. — E. Frisullo / 20 Minutes
  • L’association Parents Vacances permet à des familles dans le besoin de partir grâce à l’aide de propriétaires de toute la France qui prêtent leur résidence secondaire en toute sécurité.
  • Cette initiative est menée avec Habitat et Humanisme Rhône, qui sélectionne les familles, et Europ Assistance, qui assure gratuitement la location gracieuse des maisons de vacances.
  • L’an passé, six familles du Rhône ont pu partir de cette manière.

« Nous avons vécu dix jours de calme et de joie en famille ». L’été dernier, Dritan, un Italien installé dans la région lyonnaise, a pu partir en vacances avec sa femme et ses deux enfants. Un projet qu’il imaginait impossible faute d’argent pour planifier un séjour. « J’ai eu des problèmes de santé, je n’ai plus de salaire qui rentre. Avec 900 euros par mois, on ne part pas en vacances », confie ce père de famille.

Son escapade dans un petit village de l’Hérault a été rendue possible grâce à l’association lyonnaise Parents Vacances (1), créée il y a un an pour permettre à des familles dans le besoin de partir.

« L’idée nous est venue avec ma femme lors d’un repas au cours duquel notre fille de 10 ans nous a expliqué que l’une de ses amies détestait les vacances. En creusant un peu, nous avons compris que cette petite restait dans sa barre d’immeuble et ne partait jamais. Nous avons tout de suite pensé à notre résidence secondaire dans l’Hérault qui pouvait permettre à cette famille d’aller en vacances », confie Bertrand Hartmann, président de l’association.

Des locations assurées gratuitement

Pour développer son idée à grande échelle, il s’est rapproché d’Habitat et Humanisme Rhône et d’Europ Assistance. Ensemble, ils ont réfléchi à un système qui fonctionne. « Nous avons besoin de propriétaires de résidences secondaires prêts à mettre gracieusement à disposition de ces familles leur logement. C’est un geste de solidarité qui ne coûte rien et qui peut faire le bonheur d’une famille », ajoute-t-il.

Pour convaincre les propriétaires qui seraient frileux à l’idée de voir leur bien dégradé lors des locations, le président de Parents Vacances ne manque pas d’arguments. « Les familles sont sélectionnées par Habitat et Humanisme Rhône, qui les connaît bien puisque ce sont des gens logés dans le parc de l’association. Des gens en qui nous avons toute confiance. Et Europ Assistance assure gratuitement les propriétaires et les locataires au cours du séjour ».

20 millions de Français privés de vacances, 3 millions de résidences

L’an passé, aux balbutiements de l’opération, six familles du Rhône ont ainsi pu partir en vacances grâce au bouche-à-oreille qui a incité trois ménages à louer leurs maisons. « Cette année, nous lançons un large appel aux propriétaires de toute la France pour que davantage de familles bénéficient de ce dispositif », souligne Bertrand Hartmann, convaincu que ce défi est largement réalisable. « Il y a trois millions de résidences secondaires en France. Il y a de quoi faire ».

Pour finir de convaincre les indécis, l’association n’aurait pas pu trouver meilleur ambassadeur que Dritan. « C’est vraiment une action d’humanité de la part des propriétaires, qui peut permettre à des gens de vivre des vacances de rêve », insiste le père de famille, qui a posé ses valises avec les siens dans la maison de Bertrand. « Nous étions dans un cadre romantique, magnifique, entouré de verdure. Les enfants ne voulaient pas sortir de la piscine. Nous avons découvert des petits villages, des monuments. Nous ne pouvions pas rêver mieux », ajoute le père de famille.

Queen, dans l’impossibilité de partir avec ses trois enfants et son compagnon faute de budget, comme 20 millions de Français, a séjourné quelques jours dans un vaste appartement à Serre-Chevalier, dans les Hautes-Alpes. « Nous n’étions jamais allés à la montagne, cela a été super pour notre famille. Nous nous sommes beaucoup promenés dans la nature, au bord d’une rivière », confie la jeune femme, reconnaissante. « Je dis chapeau aux gens qui mettent leurs résidences à disposition de familles qui comme nous n’ont pas les moyens de partir de chez eux. Pour ça, il n’y a pas de mots assez forts ».

Bertrand et son épouse gardent un souvenir ému de leurs premières locations. « Nous étions heureux de pouvoir partager notre maison que nous aimons beaucoup », souligne-t-il, encore marqué par le sourire des enfants qui ont séjourné dans les lieux. 

(1) Pour contacter ou avoir de informations sur cette association, vous pouvez vous rendre sur leur site : https://parentsvacances.org.