C’est du sérieux : Sensualité à distance, verre de trop et vrai héros

ACTU Parce qu’entre vous et nous, c’est du sérieux, voici notre sélection d’articles qui donnent à réfléchir

Pierre Cloix

— 

Vidéos, podcasts, articles... notre sélection de la semaine parle à votre cœur et à votre tête.
Vidéos, podcasts, articles... notre sélection de la semaine parle à votre cœur et à votre tête. — 20 Minutes/Canva

L’actualité va vite, très vite. Mais si on se posait ? Et si vous restiez ? Parce que c’est vous, parce que c’est nous, parce qu’entre vous et nous, vous le savez, c’est du sérieux, voici notre sélection hebdomadaire d’articles qui donnent à réfléchir.

1. Pas égaux devant le réseau

Maintenant qu’un tiers de la population mondiale est confiné, il faut bien trouver des solutions pour continuer à communiquer, se divertir et travailler. Vous avez WhatsApp, Netflix et vous télétravaillez ? Alors vous faites partie des chanceux, parce que pour certaines personnes en « zone blanche », c’est une galère absolue.

2. Petits plats, grand héros

La solidarité, tout le monde sait ce que ça veut dire. Par contre, si tous les gestes comptent, il y en a qui marquent. Imaginez : à l’aube du confinement, vous décidez de vous enfermer, sans votre famille, pour préparer des repas que vous livrez tous les jours au personnel d’un hôpital. En termes de classe, Youcef Shamasna se pose là.

3. Virtuel et lui

Le principal désavantage avec le confinement et les mesures barrières, c’est que pour les démonstrations d’affection et autres contacts physiques prononcés (vous voyez où on veut en venir), ce n’est pas extrêmement pratique. Fini l’amour, alors ? Que nenni ! Le cerveau humain est particulièrement vif quand il s’agit de tendresse.

4. Bienvenue dans la matrice

La sexualité n’est pas la seule chose qui a été contrainte à se réinventer ces derniers temps. Toute la sociabilité a effectué une mue contrainte, certes, mais parfois extrêmement surprenante. Entre autres choses, s’il y a bien une certitude que l’on a pu acquérir avec cette histoire de crise sanitaire, c’est que l’éloignement physique n’arrête pas l’apéro en France.

5. L’e-Verre de trop ?

Justement, nous avions remarqué que le confinement avait eu un impact sur la consommation d’alcool de nos entourages. Du coup, nous avons interrogé des experts, ainsi que nos internautes, pour savoir si le « petit verre pour décompresser en confinement » pouvait devenir problématique.

6. Joue-la comme Shakespeare

Vous cherchez de la motivation pour reprendre une activité ou pour acquérir de nouvelles compétences pendant que vous êtes bloqués chez-vous ? Eh bien sachez que Shakespeare a écrit Le Roi Lear alors qu’il était en quarantaine. A moins qu’il s’agisse d’un mythe ?

7. Il se fait faim, non ?

Quitte à rester chez soi, autant se faire plaisir. Et ça tombe bien, depuis dix jours les cours de cuisine en direct sur les réseaux sociaux ou à la télévision prennent beaucoup de place, comme un soufflé bien réussi. Allez, on pose ce plat à mettre au micro-ondes, et on découvre enfin ce que sont les « blettes ».

8. La barbe !

La période que nous traversons en ce moment est particulièrement propice à la propagation de « fake news ». Mais, messieurs, de là à penser que vous raser la barbe vous protège du coronavirus, c’est quand même fort. Clémence vous explique pourquoi vous pouvez garder votre pilosité si chère à vos yeux.

Et comme cette émission est juste ébouriffante et bigarrée, on vous laisse scanner ce snapcode dans l’application Snapchat pour vous abonner. Go !

Scannez ce Snapcode pour vous abonner à OMF Oh My Fake !