Coronavirus en Lozère : Il voulait se rendre en voiture à Paris, un an de prison ferme

CORONAVIRUS Le conducteur a tenté de prendre la fuite pour se soumettre au contrôle et multiplié les infractions. Un sursis dans une affaire précédente a été révoqué

Jérôme Diesnis

— 

Un gendarme a plongé dans la Garonne pour poursuivre le fuyard. Illustration.
Un gendarme a plongé dans la Garonne pour poursuivre le fuyard. Illustration. — F. Lodi / Sipa

Un couple a été arrêté et condamné à des peines de prison pour avoir bravé les mesures de confinement mises en place pour éviter la propagation du coronavirus, a appris 20 Minutes auprès de la gendarmerie nationale.

Lundi, alors que les gendarmes voulaient contrôler une voiture à hauteur de Saint-Enimie, en Lozère, le conducteur a brusquement accéléré avant de prendre la fuite. Les militaires ont alors mis en place plusieurs points de contrôle sur un rayon de 90 km.

Multiplication des infractions

Repéré, le conducteur a finalement été appréhendé après de nouveaux refus d’obtempérer et de multiples infractions au code de la route. Les gendarmes ont alors découvert qu’il n’avait pas de permis, que la voiture, appartenant à sa compagne à ses côtés, n’était pas assurée, qu’il conduisait sous l’emprise de stupéfiants et ne possédait pas d’attestation dérogatoire de circuler.

Il a été condamné par le tribunal correctionnel de Mende à quatre mois de prison ferme, auquel s’est ajoutée la révocation d’un sursis de huit pour une affaire précédente. Il a été écroué dans la foulée. Sa compagne écope de quatre mois de prison avec sursis.

De nombreuses personnes en villégiature verbalisées dans le département

Depuis le début du confinement, les gendarmes ont procédé à 13.000 contrôles en Lozère et dressé 198 procès-verbaux. Parmi les personnes verbalisées, plusieurs d’entre elles habitent les départements limitrophes, venues profiter de la quiétude du département le moins peuplé de France…