Un hélicoptère de la gendarmerie a découvert la voiture du couple toulousain dissimulée sur un parking dans les Hautes-Pyrénées. Illustration.
Un hélicoptère de la gendarmerie a découvert la voiture du couple toulousain dissimulée sur un parking dans les Hautes-Pyrénées. Illustration. — Iroz Gaizka / AFP

CONFINEMENT

Coronavirus : Un couple verbalisé après avoir passé une semaine « caché » dans un refuge des Pyrénées

Un couple toulousain a été intercepté au péage de Lannemezan. Il venait de passer une semaine dans un refuge de haute montagne, en plein confinement

En cette période de confinement liée au coronavirus, les balades en montagne sont proscrites. Ce couple de Toulousains avait peut-être pensé trouver la parade en restant une semaine « caché » au refuge de Bastan, à 2.240 mètres d’altitude, dans les Hautes-Pyrénées.

Il a été contrôlé dimanche soir au péage de Lannemezan par l’escadron départemental de Sécurité routière de Tarbes.

Les gendarmes n’ont pas agi à l’aveugle, mais grâce aux renseignements fournis par leurs collègues du PGHM de Pierrefitte-Nestalas, qui avaient repéré dimanche matin par hélicoptère le véhicule des « vacanciers ». Ceux-ci avaient tenté de le dissimuler sur le parking du lac de l’Oule, rapporte la gendarmerie des Hautes-Pyrénées sur sa page Facebook. Le couple a reçu une amende pour non-respect du confinement, dont le montant s’élève à 135 euros.

Le corps d'un promeneur retrouvé samedi

Les autorités demandent aux promeneurs de renoncer à leur balade jusqu’à nouvel ordre, notamment pour ne pas prendre le risque d’encombrer les urgences et de donner encore plus de travail au personnel médical, très pris par l’épidémie de Covid-19.

Samedi matin, les CRS du secours en montagne de Lannemezan avaient retrouvé le corps d’un jeune homme de 28 ans parti seul la veille pour randonner près de Piau-Engaly, également dans les Hautes-Pyrénées. Ils étaient appuyés par un hélicoptère de la Gendarmerie nationale et un médecin urgentiste du SAMU 65.