Coronavirus dans l'Hérault : Un homme en prison après six verbalisations pour non-respect du confinement

CONFINEMENT L'homme sera jugé mercredi devant le tribunal correctionnel

N.B.

— 

Une attestation de déplacement présentée par des policiers, sur la Comédie, à Montpellier (illustration)
Une attestation de déplacement présentée par des policiers, sur la Comédie, à Montpellier (illustration) — Eric Beracassat/SIPA

Un homme de 18 ans a été placé en détention provisoire, dans l'Hérault, après avoir été verbalisé à six reprises sur la voie publique, entre le 20 et le 29 mars, pour non-respect du confinement, rapporte Raphaël Balland, le procureur de la République de Béziers.

Selon le magistrat, le suspect n’aurait « tenu aucun compte des verbalisations et des rappels à l’ordre des gendarmes​ ». Lundi, les militaires de la brigade de Valras-Plage l’ont interpellé et l’ont placé en garde à vue. « Il a expliqué son comportement par le souhait d’aller voir des amis car il s’ennuyait seul à son domicile », ajoute le procureur.

Déjà connu de la justice

L’homme est déjà connu de la justice pour des délits. Il avait été condamné en 2019 à des peines avec sursis avec mise à l’épreuve, et des travaux d’intérêts généraux. Il devait être également jugé prochainement pour une conduite en état alcoolique.

Mercredi, il sera jugé pour « réitération à plus de trois reprises dans un délai de 30 jours de violation des interdictions ou obligation édictées en application de l’état d’urgence sanitaire », délit faisant encourir les peines maximales de six mois d’emprisonnement et 3.750 euros d’amende. En attendant, il a été placé en détention provisoire.