C’est du sérieux : Lits de réanimation, plages refermées et guerre contre la faim

ACTU Parce qu’entre vous et nous, c’est du sérieux, voici notre sélection d’articles qui donnent à réfléchir

Charlotte Murat

— 

Vidéos, podcasts, articles... notre sélection de la semaine parle à votre cœur et à votre tête.
Vidéos, podcasts, articles... notre sélection de la semaine parle à votre cœur et à votre tête. — 20 Minutes/Canva

L’actualité va vite, très vite. Mais si on se posait ? Et si vous restiez ? Parce que c’est vous, parce que c’est nous, parce qu’entre vous et nous, vous le savez, c’est du sérieux, voici notre sélection hebdomadaire d’articles qui donnent à réfléchir.

1. Comme on fait son lit on soigne

A l’heure du déconfinement, on tire déjà les premiers bilans de la prise en charge des malades. Au cœur de cette question devenue politique, le nombre de lits dans les services de réanimation. Si l’exécutif entend revenir au nombre initial de 5.000 lits, certains médecins plaident pour une augmentation pérenne de ce chiffre.

2. Cachez-moi ce nez

Porter un masque c’est bien. Mais encore faut-il le porter correctement. Parce que sinon, à part tenir chaud et éventuellement cacher au monde le bout de salade coincé entre vos dents, ça ne sert strictement à rien. Alors pour les dissipés du fond de la classe, petit récapitulatif des bonnes pratiques.

3. A peine ouvertes, déjà fermées

Des Bretons à nouveau privés de plage. Le relâchement total de la population dès le premier week-end de réouverture a convaincu plusieurs maires du Morbihan à demander à la préfecture de refermer les plages pour le pont de l’Ascension. Objectif, éviter la propagation du virus, mais également sauver la saison estivale.

4. Le virus de l’urbanisme

Les épidémies ont en partie façonné les villes. En sera-t-il de même pour Paris avec le Covid-19 ? Si la ville ne se videra a priori pas de ses habitants, cette crise est l’occasion de repenser son aménagement pour favoriser la vie de quartier, la marche et repenser la place donnée à la nature.

5. En guerre contre la faim

A la crise sanitaire s’est ajoutée une crise alimentaire. De nombreux travailleurs précaires, familles, étudiants ou retraités n’ont plus assez d’argent pour se nourrir. En face, les associations se démènent pour mener une « action sociale de guerre » face à la faim. Notre journaliste Guillaume Novello s’est rendu à une distribution de colis alimentaires à Bobigny.

6. Le surpoids en sursis ?

En France, 80 % des personnes en réanimation à cause du Covid-19 sont en surpoids. Pourtant, l’obésité n’est pas ou peu citée parmi les dysfonctionnements à réparer dans le monde d’après. Or il faudait mettre une place une véritable politique de prévention qui prenne en charge les facteurs psychosociaux et de prise en charge de cette maladie.

7. Mécénat d’Etat

Pour faire face à la crise, de nombreuses personnalités appellent à un « New Deal de la culture ». Si la politique menée par Roosevelt après le krach de 1929 est connue pour les grands travaux publics, elle a également consisté à soutenir les artistes dans le besoin. Et ça a marché! Offrant d’une part au pays un déferlement de créativité artistique et permettant d’autre part à tous les Américains d’avoir accès à la culture, sous toutes ses formes.

8. OMF : le pouvoir du bullshit

Connaissez-vous la loi de Brandolini, également connue sous le terme de principe d'asymétrie du bullshit ? C'est moche, c'est passionnant et c'est (formidablement bien) expliqué dans OMF Oh My Fake, notre programme vidéo qui vous rend fort contre les fake news.

Scannez ce Snapcode pour vous abonner à OMF Oh My Fake !

 N'oubliez pas de vous abonner à notre émission en scannant ce code dans l'application Snapchat. Go!