Coronavirus : C'est quoi la loi de Brandolini ? On vous l’explique dans « Oh My Fake »

SNAPCHAT Avez-vous remarqué qu’une fake news a toujours beaucoup plus de succès qu’une vérité scientifique ? On vous explique pourquoi dans « OMF Oh My Fake »

Anne Kerloc'h

— 

OMF Oh my fake : Coronavirus, la médecine en danger face aux fake news — 20 Minutes - OMF

On l’appelle la loi de Brandolini. Egalement connue sous le terme de principe d’asymétrie du bullshit. Elle décrit un phénomène assez moche, que vous avez peut-être amplement observé ces derniers temps, à savoir la terrible inégalité entre une fake news et une vérité scientifique.

Là où une fake news est facile à créer, rapidement virale et vaut souvent à son auteur une aura valorisante, son démenti par la science va être long, complexe, moins facilement partagé et son auteur en sortira souvent avec une réputation de rabat-joie.

Clémence vous explique tout ceci dans ce dernier épisode d’OMF Oh My Fake.

OMF Oh My Fake, lancé sur Snapchat Discover, c’est le programme de 20 Minutes qui vous rend fort contre les «  fake news ». Ici, il ne s’agit pas de répondre à la question « C’est vrai ou c’est faux ? » mais à « Pourquoi on y a cru ? », en analysant les mécanismes qui rendent les «  fake news » attractives au point que même des esprits aguerris – comme les vôtres ! – peuvent y succomber.

En cette période, OMF se consacre tout particulièrement à l’épidémie de coronavirus et aux fake news qui circulent à ce sujet. Abonnez-vous, en scannant ce snapcode dans l’application Snapchat, vous ne le regretterez pas. Go !

Scannez ce Snapcode pour vous abonner à OMF Oh My Fake !