Déconfinement à Toulouse : Trois compagnies reprennent leurs vols vers les quatre coins de la France

DE L'AIR Après Air France, trois compagnies, dont EasyJet, annoncent le retour de certains de leurs vols intérieur depuis l’aéroport Toulouse-Blagnac

H.M.

— 

A l'aéroport Toulouse-Blagnac. Illustration.
A l'aéroport Toulouse-Blagnac. Illustration. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Bon, ce n’est pas encore Byzance, il n’y a pas de quoi créer des queues aux portiques de sécurité, mais la nouvelle marque un semblant de retour à la normalité. L'aéroport Toulouse-Blagnac (ATB) annonce ce jeudi la reprise de son trafic aérien en juin.

En plus d’Air France qui avait maintenu quelques créneaux sur Paris pendant le confinement, et qui va d’ailleurs les renforcer, EasyJet, Volotea et la petite compagnie APG Airlines vont réactiver progressivement leurs vols domestiques.

La Corse, Nice, Lorient…

Air France pourrait passer de deux à six liaisons quotidiennes vers Roissy. EasyJet prévoit un vol quotidien vers la même destination et deux vols hebdomadaires vers Nice. Volotea envisage de rouvrir ses trajets vers Ajaccio, Bastia, Nice et Strasbourg avec un vol hebdomadaire et même deux vols par semaine vers Caen. APG Airlines, qui ne dessert que Lorient, table sur cinq vols hebdomadaires.

On ne saura que ce soir, avec les annonces d’Edouard Philippe, si les passagers de ces vols de déconfinement devront se munir d’une attestation. Ce qui est sûr, c’est qu’ils ne pourront pas se promener dans l’aérogare sans masque.

« Nous sommes particulièrement heureux de revoir nos passagers et de reconnecter notre territoire », souligne Philippe Crébassa, le président du directoire d’ATB. L’aéroport toulousain a mis le mois de mai à profit pour peaufiner son dispositif sanitaire.