C’est l’heure du BIM : Le monde contre les violences policières, en ordre de marche pour le second tour et Boris Johnson s’adresse à la Chine

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

M.C.

— 

Plusieurs miliers de personnes se sont rassemblées à Paris pour dénoncer les violences policières, le 2 juin 2020.
Plusieurs miliers de personnes se sont rassemblées à Paris pour dénoncer les violences policières, le 2 juin 2020. — LEWIS JOLY/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

De Paris à Hollywood, manifs contre les violences policières

Malgré un important dispositif de sécurité, ils étaient plusieurs milliers collés-serrés mardi, aux abords du palais de justice de Paris, pour dénoncer les violences policières. Si le début de la manifestation s’est déroulée dans le calme, des incidents sporadiques ont éclaté en début de soirée : des jets de pierre, des barricades ainsi que le blocage d’une partie du périphérique parisien ont notamment été constatés. Le poste de la police municipale dans la ville voisine de Clichy-la-Garenne a également été endommagé. « Avec ce qu’il se passe aux Etats-Unis, j’ai l’impression qu’il y a une prise de conscience de ce qu’on vit au quotidien, du racisme dont nous sommes régulièrement victimes de la part des forces de l’ordre, confie une participante. Adama, c’est devenu un symbole mais il y en a plein d’autres comme lui. » Lire la suite de notre reportage.

C’est une colère similaire qui animait les manifestants sur Hollywood Boulevard, quelques heures plus tard. « What do we want ? Justice ! When do we want it ? Now ! » Une semaine après le décès de George Floyd, un Afro-Américain mort asphyxié sous le genou d’un policier blanc, plusieurs milliers d’habitants de Los Angeles ont à nouveau défilé, mardi, et des centaines de milliers d’Américains ont fait de même dans tout le pays, de Washington à Portland.

Municipales : La fin des grandes manœuvres

Fusionnées ou chacune fermement ancrée dans son couloir après d’intenses tractations mardi, les listes sont désormais en ordre de bataille pour le second tour des municipales le 28 juin, qui sera précédé d’une campagne inédite à l’heure du coronavirus. Les grandes manœuvres en vue d’alliances se sont poursuivies jusqu’à la dernière minute avant l’échéance légale de 18 heures, dans les quelque 5.000 communes concernées par ce second tour, dont de nombreuses grandes villes. La principale annonce est venue de Paris, où un accord de coalition a finalement été trouvé dans la nuit de lundi à mardi entre la maire socialiste Anne Hidalgo, arrivée en tête du 1er tour avec 29,3 %, et les Verts emmenés par David Belliard (10,8 %). Cet accord place plus que jamais Anne Hidalgo en position de grande favorite face notamment à Rachida Dati (LR).

Hong Kong : Boris Johnson envisage de proposer des passeports à des millions de citoyens

Le Premier ministre Boris Johnson a déclaré mardi qu’il proposerait à des millions d’habitants de Hong Kong des passeports et un possible accès à la citoyenneté britannique si la Chine persiste à imposer au territoire sa loi sur la sécurité nationale. « De nombreuses personnes à Hong Kong craignent que leur mode de vie – que la Chine s’est engagée à maintenir – ne soit menacé » par cette loi, a écrit Boris Johnson dans un article pour le Times de Londres et le South China Morning Post. « Si la Chine va de l’avant et justifie ces craintes, la Grande-Bretagne ne pourra pas en conscience hausser les épaules et passer à autre chose ; au contraire, nous honorerons nos obligations et nous fournirons une alternative », a assuré Boris Johnson.