OMF Oh my fake : pourquoi moins on s'y connaît, plus on la ramène — 20 Minutes - OMF

SNAPCHAT

« Oh My Fake » : Pourquoi moins on s'y connaît, plus on la ramène ?

Anne Kerloc'h

Cette semaine, Clémence va vous parler de Kim Glow et de l'effet Dunning-Krüger

Son nom est Glow, Kim Glow. Elle n’est pas scientifique, elle n’est pas médecin. Si elle est spécialiste, c’est surtout des téléréalités et des vidéos avec duckface, mais elle a tout compris au Covid-19. Enfin, du moins le croit-elle.

L’avez-vous remarqué ? Les personnes les moins compétentes sur un sujet pensent souvent être méga-top-trop calées, au point de remettre en cause l’expertise de chercheurs. Ceci a un petit nom mignon, on l’appelle l’effet Dunning-Krüger. C'est plutôt répandu. Allez, on parie que vous avez pas mal d'exemples autour de vous non ?

Tout ceci, Clémence nous l’explique dans le dernier numéro d’OMF Oh My Fake

OMF Oh My Fake, lancé sur Snapchat Discover c’est le programme de 20 Minutes qui vous rend fort contre les « fake news​ ». Ici, il ne s’agit pas de répondre à la question « C’est vrai ou c’est faux ? » mais à « Pourquoi on y a cru ? », en analysant les mécanismes qui rendent les « fake news​ » attractives au point que même des esprits aguerris – comme les vôtres ! – peuvent y succomber.

En cette période, OMF se consacre tout particulièrement à l’épidémie de coronavirus et aux fake news qui circulent à ce sujet. Abonnez-vous, en scannant ce snapcode dans l’application Snapchat, vous ne le regretterez pas. Go !

Scannez ce Snapcode pour vous abonner à OMF Oh My Fake !