Coronavirus à Strasbourg : Les rassemblements de plus de dix personnes vont être interdits le soir

SANTE A partir de jeudi dans certains quartiers de la ville ainsi qu'à Schiltigheim et Illkirch

Thibaut Gagnepain

— 

La nuit au centre-ville de Strasbourg (illustration.
La nuit au centre-ville de Strasbourg (illustration. — G. Varela / 20 Minutes
  • Nouvel arrêté en vue ! La préfète du Bas-Rhin l'a annoncé ce mardi : elle prépare un texte qui vise à interdire les rassemblements de plus de dix personnes la nuit.
  • « Ce sera dans certains quartiers de la ville, ainsi qu’à Schiltigheim et Illkirch. On vise les quais, les places, là où il y a du monde », a expliqué la représentante de l'Etat, Josiane Chevalier.
  • Ce nouvel arrêté a pour but d’éviter la propagation du virus en particulier chez les jeunes, dont les étudiants.

Après le port obligatoire du masque, une nouvelle mesure de prévention du Covid-19 va toucher Strasbourg. La préfète du Bas-Rhin l’a annoncé ce mardi : elle va publier « rapidement » un arrêté qui interdira les rassemblements de plus de dix personnes le soir. « Ce sera dans certains quartiers de la ville, ainsi qu’à Schiltigheim et Illkirch. On vise les quais, les places, là où il y a du monde. Peut-être à partir de 21 heures, ce n’est pas encore défini. La maire de Schiltigheim souhaite par exemple 22 h », a précisé Josiane Chevalier, en évoquant un texte « applicable jeudi ».

La représentante de l’Etat n’en a pas fait mystère, ce nouvel arrêté a pour but d’éviter la propagation du virus en particulier chez les jeunes. D’où sa future zone d’application : au sein des trois villes étudiantes de l’eurométropole. La communauté de communes compte « 50.000 étudiants », responsable d’une « circulation importante du Covid-19 », selon le docteur Laure Pain, de l’Agence Régionale de Santé (ARS) du Grand-Est. « Il n’est pas questions de les stigmatiser, ils n’y sont pour rien mais il faut tout faire pour éviter que cette propagation du virus ne continue », précise la médecin.

« 100 à 120 cas positifs au Covid-19 chaque jour »

La préfète a en revanche annoncé qu’aucune mesure contraignante, comme des fermetures anticipées, ne serait prise dans l’immédiat à destination des bars et restaurants. « Je vais rencontrer leurs représentants et leur proposer un contrat de confiance, explique Josiane Chevalier. Dedans, il y aura obligation de ne pas avoir de consommateur debout, évidemment pas de piste de danse ni de table de plus de dix personnes. »

Dans le Bas-Rhin, il y a « 100 à 120 nouveaux cas positifs au Covid-19 chaque jour », a indiqué l’ARS, sans donner de chiffres précis sur l’eurométropole. « Mais le taux d’incidence [le nombre de personnes infectées sur 100.000 habitants] a dépassé les 100 jeudi », souligne la même source.