Jazz in Marciac a 40 ans: «Nous avons donné carte blanche à certains artistes»

musique Plus que jamais, cette année, du 28 juillet au 15 août, la capitale mondiale du jazz se trouve dans le Gers...

Propos recueillis par Pierre Brun

— 

Wynton Marsalis à Marciac en 2014.
Wynton Marsalis à Marciac en 2014. — FOURCADE FERNAND/SIPA

Du 28 juillet au 15 août, le festival Jazz in Marciac, dans le Gers, fête son anniversaire en bonne compagnie, explique Jean-Louis Guilhaumon, son directeur.

Qu’est-ce qui fait la spécificité du festival Jazz in Marciac ?

Nous sommes un petit village de 1350 habitants dans la campagne du Gers. Autant dire que nous n’étions pas tout à fait voués à accueillir un tel événement. De plus, Jazz in Marciac s’appuie sur un mouvement associatif fort, avec 900 bénévoles. Ce qui favorise la proximité avec le public et les artistes, qui ont une attachement particulier à l'événement.

Pour cette édition 2017, y a-t-il des nouveautés ou des particularités au programme ?

Pour célébrer notre quarantième anniversaire, nous avons accordé des cartes blanches à certains artistes, qui nous ont préparé des surprises. Le Cubain Roberto Fonseca donnera un concert spécialement conçu pour Marciac. Wynton Marsalis aussi, qui va inviter sur scène avec lui un grand joueur de oud, l'Irakien Naseer Shamma. Et bien d’autres.

Quels concerts conseilleriez-vous à ceux qui connaissent peu le jazz ?

Norah Jones et Ibrahim Maalouf, bien sûr, ou encore Fonseca et Marsalis, que je viens de citer. Ou Henri Texier et George Benson. Avec 17 soirées, donc 35 concerts sur la scène du chapiteau, et 34 sur la scène de l’Astrada, il y a le choix ! Et je ne me parle même pas du festival off ! Aux plus connaisseurs, je suggère de venir écouter les jeunes musiciens qui sont l’avenir du jazz : Émile Parisien, Vincent Peirani, Paul Lay et tellement d’autres !

>>> Acheter vos billets pour Jazz in Marciac

Jazz in Marciac, du vendredi 28 juillet au mardi 15 août à Marciac (Gers). De 12 à 43 € par concert.